Magazine Culture

Nantua : l’âme russe au concert d’automne avec Elena Sommer et Slava Chevliakov

Publié le 06 octobre 2014 par Christian Cottet-Emard

On évoque souvent « l’âme russe » sans trop savoir ce que signifie ce stéréotype. S’agit-il d’une émotion particulière, d’un style ? Difficile à dire. On sait juste que cela existe, que c’est présent chaque fois qu’un artiste russe s’exprime. Les concertistes Elena Sommer et Slava Chevliakov sont d’origine russe et cette fameuse âme russe s’invita donc mystérieusement lorsque l’une chanta et l’autre fit sonner le bel orgue Nicolas-Antoine Lété de l’abbatiale Saint Michel de Nantua.

orgue, chant, concert, nantua, abbatiale saint michel, site clunisien, haut bugey, ain, france, rhône-alpes, musique, elena sommer, mezzo soprano, slava chevliakov, organiste, caccini, stradella, haendel, vivaldi, pergolese, glück, chesnokov, franck, gigout, boëllmann, mouchel, orgue lété, facteur d'orgue, nicolas antoine lété, souscription restauration orgue lété, paroisse saint michel nantua, maison de la presse nantua, office de tourisme du pays de nantua-haut-bugey, blog littéraire de christian cottet-emard,âme russe

Dimanche 5 octobre, invités par l’association des amis de l’orgue de Nantua avec le soutien de la paroisse Saint Michel, les deux musiciens interprétèrent en duo et en solo des extraits d’œuvres célèbres des répertoires baroque, romantique et post-romantique lors du dernier concert d’automne qu’il était donné au public d’écouter avant les travaux de rénovation de l’instrument. La dernière occasion qu’auront les amateurs d’orgue de profiter de sa palette sonore sera le concert sur les thèmes de l’Avent et de Noël du 6 décembre prochain. Nous n’en sommes pas encore là et le concert de dimanche offrit encore s’il en était besoin la démonstration des riches moments musicaux proposés par les Amis de l’orgue. 

L’ample voix de mezzo d’Elena Sommer bouscula agréablement les habitudes des mélomanes baroqueux dans l’interprétation de Haendel, Caccini, Pergolese et Vivaldi tout en ne lâchant rien de sa puissance dramatique dans Bizet et dans le répertoire des chants orthodoxes russes, le tout en un dialogue sensible avec l’organiste Slava Chevliakov qui connaît bien l’orgue de Nantua. 

En solo, Slava Chevliakov (qui a travaillé avec Susan Landale) sut flatter avec brio le goût local en faveur de compositions comme la Toccata en si mineur d’Eugène Gigout tout en proposant des extraits de la Suite Ouzbèque de Gueorgui Mouchel et du concerto pour orgue de Balbastre.

orgue, chant, concert, nantua, abbatiale saint michel, site clunisien, haut bugey, ain, france, rhône-alpes, musique, elena sommer, mezzo soprano, slava chevliakov, organiste, caccini, stradella, haendel, vivaldi, pergolese, glück, chesnokov, franck, gigout, boëllmann, mouchel, orgue lété, facteur d'orgue, nicolas antoine lété, souscription restauration orgue lété, paroisse saint michel nantua, maison de la presse nantua, office de tourisme du pays de nantua-haut-bugey, blog littéraire de christian cottet-emard,âme russe

En écoutant les bis, notamment Elena Sommer dans Tchaïkovski, je l’imaginai volontiers dans les Marines (Sea Pictures) d’Elgar. Je ne sais pas si elle les chante, mais le concert de dimanche suscita grande envie de suivre de très près sa carrière internationale.

Christian Cottet-Emard


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Cottet-Emard 3226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine