Magazine Culture

Le Waldorf Astoria

Publié le 07 octobre 2014 par Hunterjones
Le Waldorf Astoria Le Waldorf Hôtel fût le premier hôtel construit en mars 1893 au coin de la 5ème avenue à New York et de la 33ème rue à New York. C'est le baron millionnaire, homme politique, diplomate et patron  de presse étatsunien d'origine allemande William Waldorf-Astor qui fait ériger l'hôtel. Il y tiendra sa résidence. L'hôtel contient 13 étages.
Le Waldorf Astoria 4 ans plus tard, en novembre 1897, le cousin de Waldorf, John Jacob Astor IV ouvre l'Astoria Hôtel de 17 étages sur un terrain adjacent. Un corridor est alors construit reliant le Waldorf et l'Astoria et naît alors le Waldorf-Astoria. En avril 1912,  la commission d'enquête sur le naufrage du Titanic y tiendra ses bureaux pendant un temps avant de déménager leurs pénates à Washinton D.C..
Le Waldorf-Astoria sera le premier à offrir le service à la chambre, révolutionnant du même coup la gestion hôtelière en Amérique.
Le Waldorf Astoria
Pendant les années 20, l'hôtel commence à prendre de l'âge et la vie sociale se déplace au Nord de la 34ème rue. Le Waldorf-Astoria n'est plus un endroit tellement prisé. La famille Astor vend ses parts aux propriétaires de l'Empire State Building et l'hôtel ferme définitivement ses portes en mai 1929. Il est même démoli.
Le Waldorf Astoria Toutefois, l'idée d'un nouveau Waldorf-Astoria n'est pas morte. Les architectes Schultze & Weaver construisent un hôtel de style Art Déco  au 301 Park Avenue, toujours à New York, tout juste au nord de la station ferroviaire du Grand Terminal. On y achète les droits aériens au dessus de la station et on y construit une partie de l'hôtel au dessus des rails. En octobre 1931, 47 étages font du nouvel Waldorf-Astoria le plus grand hôtel au monde. Il le restera encore plusieurs années. 1500 chambres peuplent l'immeuble. Les 17 premiers étages sont composés de salles publiques, salles de balles, de réception, de bureaux, de boutiques ou de salles de réunion. Les Waldorf Towers, minces tours centrales, ont leur propre entrée sur la 50ème rue, et sont composées de 100 suites, dont le tiers seront des résidences privées louées.
Le Waldorf Astoria
En 1945, un film mettant en vedette Ginger Rogers et le Waldorf y est en partie tourné.
En octobre 1949, Conrad Hilton en obtient les droits de gestion hôtelière. La famille Hilton et sa Hilton Hotel corporation en obtient complètement possession en achetant l'hôtel en 1972.
Le Waldorf Astoria Lee S Jablin, architecte de renommée chez Harman Jablin Architects, le fait rénover et améliore l'édifice dans les années 80 et 90.
Le Waldorf Astoria Au centenaire de la conception originale du Waldorf, la ville fait déclarer l'édifice patrimoine de New York.  En 2006, les Hilton lancent la franchise de produits hôteliers Waldorf Astoria (dont le trait d'union tombe en 2009) Hôtels & Resorts, marque de prestige dans le milieu.
Le Waldorf Astoria New York, tel que désormais appelé. entre officiellement dans le trésor national pour la préservation historique.
Le Waldorf Astoria
La version moderne de l'hôtel offre trois restaurants américains, plusieurs restaurants de type européens classique. Un populaire salon de beauté se situe dans la lobby principal. Plusieurs boutiques cernent aussi ce lobby. S'y trouvent un piano aux motifs floraux que Cole Porter utilisait pour y composer sa musique. Porter y a vécu 25 ans et y aura composé plusieurs de ses plus fameux morceaux.
Le Waldorf Astoria
L'hôtel contient sa propre plate forme ferroviaire pour les trains de banlieue, une annexe à Grand Central Terminal (on y trouve aussi des stations de métro).
Franklin D. Roosevelt, James Farley, Adlai Stevenson et Douglas MacArthur, parmi tant d'autres, étaient des réguliers de cette plate forme. Un ascenseur suffisamment large afin d'y faire de la place pour la voiture de Franklin D. Roosevelt s'y trouve aussi.
La Waldorf Salad y est aussi, bien entendu, née, issue de l'imagination du chef cuisinier Oscar Tshirky en 1896.
Le Waldorf Astoria Hier, on annonçait que la Anbang Assurance Group, un regroupement chinois, achète le Waldorf Astoria New York pour 1,95 milliards de dollars, ce qui en fait l'hôtel le plus dispendieux sur terre.
Le groupe Hilton en assure toutefois encore la gestion pour le prochain siècle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines