Magazine Culture

Une séduisante espionne de Celeste Bradley

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par CécileCécile

:star: Le Club des Menteurs Tome 3 :  Une séduisante espionne de Celeste Bradley

Une séduisante espionne (Le Club des Menteurs T3) de Celeste BradleyNombre de pages : 340 pages
Editeur : J’ai lu pour elle
Date de sortie : 03/09/2014
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290082988
ISBN-13: 978-2290082980
Prix Editeur : 6,60 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Lire un extrait du roman

 Résumé :

" Ne pas perdre de vue James Cunnington ". Telle est l’étrange consigne laissée par le père de Philippa Atwater qui a été capturé par les Français. Pourchassée par les sbires de Napoléon, la jeune fille profite d’une petite annonce pour trouver refuge chez Cunnington. Déguisée en homme et rebaptisée Philip, elle devient le précepteur du jeune garçon des rues dont le gentilhomme a fait son héritier. Très vite, elle se rend compte que James a des activités plutôt louches. C’est incontestablement un espion. Qui plus est, il ne serait pas étranger à la disparition de son père. Comment le faire parler ? Peut-être en usant de cette féminité qu’elle dissimule si soigneusement ? Mais n’est-ce pas un jeu dangereux quand on éprouve un désir brûlant pour celui qu’on tente de manipuler ?

 Mon avis :

Je referme tout juste la dernière page d’une séduisante espionne, ravie de ma lecture !

Dans ce troisième tome nous retrouvons de nouveaux notre bande de joyeux espions (et espionnes!). L’auteur a réussi à trouver LA bonne recette pour ses romans, un mélange de suspense, de romance, d’espionnage et d’humour. Comme dans les tomes précédents une jeune femme se voit obliger de jouer un rôle et de tromper un des membres du club des menteurs (à croire que ce ne sont pas de si bons espions que ça au final !).  Dans ce dernier tome c’est James que nous découvrons. Aveuglé par sa haine pour la fameuse Lavinia, celui-ci ne voit pas que se cache sous son nez la jeune femme qu’il est censé retrouver.

De deux choses l’une, soit notre bande d’espions n’est pas si au point qu’on pourrait le croire soit notre nouvelle héroïne, Philippa, est une comédienne et une espionne hors-pair ! En effet, au cours de l’histoire elle va réussir à duper (presque) tout le monde, James le premier, en se faisant passer pour un homme.

Le résultat ? Des situations comiques au possible ! Philippa se voit ouvrir les portes du monde de la gente masculine de cette époque. Entre séance de boxe, boissons alcoolisées et soirée privées parmi des demi-mondaines (un mot charmant pour désigner des prostituées) la pauvre Philippa va en passer par toutes les couleurs, tout comme son visage !

Heureusement Philippa a un allié, Robbie. Le fils adoptif de James, autre fois orphelin, a connu quelques années difficiles. Celles-ci l’ont sans doute rendu assez malin pour percer à jour la jeune femme dès le début. Par chance Robbie n’a rien d’un enfant gâté et capricieux, il cherche seulement un peu d’amour paternel et va rapidement se lier d’amitié avec Phillipa, en qui il voit une nouvelle figure parentale.

Comme dans le tome précédent, notre héroïne a plusieurs identités, pour retrouver son père sain et sauf elle est prête à tous les sacrifices. Cependant, il est bien dur de garder en tête son objectif quand le maître de maison (James) se balade à demi-nu dans son domaine… C’est donc sans surprise que notre chère Philippa tombe malgré elle sous le charme de James. On découvre peu à peu un homme blessé qui se pense dépourvu d’honneur suite à sa mésaventure avec Lavinia et le tort qu’il a causé aux autres menteurs. Mais James est aussi un homme honnête et loyal, qui malgré l’absence d’une figure paternelle dans son enfance s’efforce de répondre aux attentes de son fils.

Vous l’aurez compris, nous aussi on tombe sous le charme de ce beau menteur. Malheureusement pour Philippa, James ne voit en elle que Philip, le jeune et timide précepteur de son fils. Même s’il se lie d’amitié avec « Philip » il n’a pour lui aucun sentiment amoureux. Qu’à cela ne tienne ! Phillipa à plus d’un tour dans son sac ! Elle peut bander ses seins et se faire passer pour un homme mais sait également se transformer en une créature sensuelle tout à fait apte à charmer notre cher gentleman.

La question (et la plus grande crainte de Philippa) est de savoir si James pourra lui pardonner sa double imposture quand il découvrira la vérité. Sans oublier que celui-ci est toujours hanté par son passé et par la charmante et dangereuse Lavinia.

En conclusion, on ne peut pas être déçu par cette suite car elle reprend tous les bons ingrédients que nous avons trouvés dans les tomes précédents. Le seul point que je reproche c’est qu’en reprenant le même schéma au fil des tomes l’auteur prend le risque de rendre l’histoire trop prévisible pour le lecteur.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

L'espion de la Couronne Un Imposteur à la cour


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 66678 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines