Magazine High tech

Nokia Here débarque sur Android

Publié le 09 octobre 2014 par Repostit @S2PMag

S’il y avait des suites logicielles qui faisaient que Windows Phone tenait la route jusqu’ici, c’est bien les softs de Nokia. Initialement réservés aux smartphones Windows de la firme, ils sont devenus disponibles chez les rares autres fabricants qui proposent des mobiles sous Windows Phone. Nokia, du moins, sa division Lumia, a été vendue à Microsoft. Qui aurait dû acheter la partie software et les services tant appréciés par ceux qui avaient compris leur intérêt. Ces derniers arrivent sur Android…

 Nokia Here débarque sur Android

Le pro du soft, sur le point de se la prendre hard?

C’en est presque risible. L’autre jour, en discutant avec un amateur de Nokia, qui possède un 1020, malencontreusement endommagé suite à une chute, la discussion tournait autour d’un des atouts majeurs de ces mobiles Nokia. Les logiciels embarqués. Entre ceux destinés aux photos et autres solutions pratiques, le remplacement de son 1020 par un Wiko Rainbow, solution moins chère que le remplacement de l’écran endommagé, ne semblait pas lui poser soucis, mis à part sur un point, le fameux logiciel de cartographie et navigation Here de Nokia, bien pratique en déplacement.

Impossible pour lui de trouver une solution de navigation « hors ligne », ne pompant pas sont crédit prepay, incluant toutes les cartes, gratuitement, avec la même efficacité. Coïncidence, le sur-lendemain, alors que je me balade avec un Note 4 pour un test qui paraitra dans ces colonnes d’ici peu, je vois que Here de Nokia débarque en version bêta sur le store de Samsung…

Après un tour rapide, tout semble être bien présent sur la version chargée prestement sur la phablet de Samsung. On peut y récupérer les cartes du monde entier, gratuitement, après un simple enregistrement. Et les utiliser en mode totalement hors ligne, si on devait craindre les frais de roaming lors de déplacements à l’étranger, pour la navigation dans son auto ou à pied, presque comme Google Maps, la connexion en moins.

Alors, que penser? D’une, qu’un deal entre Nokia et Samsung est certainement en place, et que ce très appréciable service de cartographie et navigation, quasi équivalent aux onéreux TomTom, Garmin et Navigon sera disponible pour les utilisateurs des produits du coréen. D’autre part, on peut se dire que comme les .apk Android (les fichiers des applications) sont facilement récupérables et bidouillables, il y a de très fortes chances pour que Here soit rendu disponible rapidement sur des forums comme celui de XDA, bien connu pour faciliter la vie des utilisateurs Android. Et surtout, il est impossible de ne pas penser à Microsoft, qui a repris à vil prix une capacité de production de hardware, pour les mobiles, en laissant sur place le logiciel. Même si Redmond est bien placé pour créer du software, c’est une énorme erreur. L’équivalent du prix d’un GPS, en achetant un mobile, cela peut faire pencher la balance. Et cette exclusivité est en train de s’envoler. Quant aux constructeurs historiques de GPS, entre TomTom et Garmin, si Here sur Windows Phone et son parc risible de smartphones leur a donné quelques convulsions, l’arrivée de cette solution chez Samsung, et, de facto, sur les mobiles Android, risque bien de les mettre en état de défibrillation.

Pour les curieux, quelques captures de la version beta sur le Note 4. Les fonctions semblent totalement identiques à la mouture Windows Phone, l’agencement de l’interface étant simplement adapté à Android…

 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android

 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android

 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android
 Nokia Here débarque sur Android

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine