Magazine Culture

The Band

Publié le 10 octobre 2014 par Hunterjones
The Band Quand Ronnie Hawkins engage Levon Helm (à la batterie et aux voix), Robbie Robertson (à la voix et à la guitare), Garth Hudson (à l'orgue et au piano), Richard Manuel (à la voix et aux multiples instruments) et Rick Danko (à la basse) sous le nom de The Hawks, afin qu'ils soient sont groupe sur scène, Hawkins ne réalise pas qu'il créé une chimie entre un paquet de jeunes canadiens qui ne demanderont bientôt qu'à voler de leurs propres ailes.
The Band Autoritaire et bientôt plutôt ringard, Hawkins perd son groupe qui sera le Levon Helm Sextet (avec Jerry Penfound au saxophone comme sixième membre) avant de devenir Levon & The Hawks quand leur saxophoniste quitte le groupe. Helm est le plus ancien à avoir joué sur scène avec Hawkins, on lui accorde donc la principauté de l'ancienneté, mais Robertson, Manuel & Danko composent la plupart des morceaux. Manuel, Danko et Helm se partageant principalement le chant des morceaux.
The Band
Étant supposé devenir le band du légendaire Sonny Boy Williamson, celui-ci décède d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans. Levon & The Hawks joue alors ses morceaux dans les tavernes.
The Band Cherchant un band pour sa tournée électrique en Europe, Bob Dylan se fait recommander le groupe à la fois par la secrétaire de son gérant Albert Grossman et à la fois par le fils de celui qui lui avait offert sa première chance, John Hammond, John Hammond JR, qui a engagé Helm, Hudson et Robertson en studio sur son dernier album. Dylan est séduit et engage Helm et Robertson. Ceux-ci exige que par loyauté envers les boys, Dylan engage aussi Hudson, Danko et Manuel. Dylan accepte. Le groupe part en tournée en Europe avec Bob. Ce sera une tournée si houleuse, que quand le public hue la portion électrique de Dylan, Levon Helm ne le supporte plus et quitte momentanément le groupe, Il ira travailler sur une plate forme pétrolière dans le Golfe du Mexique pendant un temps. Il sera aussi remplacé par Mickey Jones.
The Band
Entre les dates de concerts mais aussi après, le groupe enregistre en studio avec Dylan. Mais les séances sont très infructueuses. Ce n'est que quand le producteur Bob Johnston convainc Dylan de déménager tout le monde à Nashville à l'hiver 1966 que la sauce prend. Blonde on Blonde sera probablement le plus fameux album de Bob Dylan à vie. En partie grâce à The Band qui ne s'appelle pas encore officiellement comme ça, On veut s'appeler The Crackers ou The Honkies mais la compagnie de disque qui leur a promis un album refuse les noms. On se rabat donc sur la manière dont tout le monde les appelle de toute façon: The Band.
The Band
En Juillet 1966, Dylan est victime d'un léger accident de moto, mais en profite pour reprendre le contrôle de sa vie. Refusant de repartir en tournée pendant 9 mois comme le prévoyait son gérant, ceci coupe les projets de The Band. Conscient de l'impact de ce choix, Dylan invite The Band à venir enregistrer et à composer avec lui. Ceci donnera un mythique album bootleg qui ne sera public que 9 ans plus tard.
Pendant la courte convalescence de Dylan, The Band joue, tout aussi courtement, avec l'OVNI Tiny Tim.
The Band
La maison dans laquelle Dylan et The Band composent et enregistrent est louée par Rick Danko. Elle est rose et située à West Saugerties à New York mais en campagne. On la surnomme "Big Pink". Le premier album de The Band est enregistré et mixé en 1967 et Dylan y écrira ou co-écrira 3 morceaux. L'album, avec Levon Helm de retour, est un gros succès en 1968. À l'été 1969, le film Easy Rider ajoute un peu de publicité à un morceau de Robertson chanté par Helm & Danko. The Band se donne en spectacle au Festival de Woodstock.
The Band Robertson suit Dylan à Los Angeles et le reste du groupe y déménagera aussi pour y enregistrer leur second effort intitulé simplement The Band, lancé à l'automne 1969. L'album est une exploration de l'Americana et de ses héros, inspirée du John Wesley Harding de Dylan de 1967, auquel les membres du Band ont assisté à la composition (sans y participer).  "L'album Brun" comme on l'appelle, est une autre réussite mais pas à la hauteur du premier effort.
The Band
Succès commercial et critique, le son de The Band se mèle admirablement bien dans la première tranche des années 70 à ceux des artistes en vogues aux États-Unis tel The Byrds, The Flying Burritos Brothers ou les Eagles, George Harrison et Eric Clapton avoueront tous deux avoir été très influencés par The Band. Clapton souhaitant même se joindre à eux, mais étant trop timide pour le demander.
The Band
La drogue et l'alcool prennent le contrôle de certains membres, principalement de Richard Manuel et ceci fait en sorte que Robbie Robertson, plus propre, s'isole et exige un peu plus d'autorité sur the Band. L'unité d'antan s'effrite. L'album suivant est plus sombre.  Celui qui suivra inclura trois morceaux de Dylan mais surtout, l'apport d'Allen Toussaint qui donne une nouvelle couleur de la Nouvelle-Orléans au son de The Band. Les ventes déçoivent. Le groupe lance un album de reprises à l'automne 1973 avant de partir en tournée avec Dylan et d'enregistrer son dernier album.
The Band
En 1975, dans un tout nouveau studio en Californie leur appartenant appelé Shangri-La, Robbie Robertson compose 8 chansons duquel tout le monde est très satisfait mais les ventes ne suivent pas alors que le Disco envahit les radios.
Après que Richard Manuel eût souffert d'un grave accident de navigation maritime au cou, Robertson propose que le groupe prenne un hiatus des tournées. Où tout le monde se ruine la santé de toute façon. Une dernière tournée d'adieu est organisée et Martin Scorcese, un ami de Robertson, immortalise sur pellicule la fin de The Band (première mouture).
The Band En 1977, un dernier album, complété pour des raisons contractuelles celui-là, est lancé en mars et est principalement composé de reprises ou de morceaux laissés en studio depuis 1972.
Robertson fait du cinéma et écrit de la musique pour Scorcese collaborant avec lui 10 fois dont le dernier film à paraître: Silence.  Il lancera aussi 5 albums solo dont un excellent premier effort en 1987.
The Band
Rick Danko enregistre aussi 5 albums en solo entre 1977 et 2005. Il sera le leader de la reformation du groupe dans les années 80 (sans Robertson) Il aide The Band (moins Robertson) à participer au concert The Wall In Berlin de Roger Waters et décède d'une insuffisance cardiaque à l'âge de 56 ans en décembre 1999.
Levon Helm enregistre 6 albums solo et fait de lui un acteur (excellent dans le rôle du père de Sissy Spacek ici). Il meurt du cancer en avril 2012.
The Band
Garth Hudson participe à des enregistrements d'Emmylou Harris, Van Morrison ou Leonard Cohen. Il lance 4 albums solos entre 2001 et 2010.
The Band Richard Manuel sombre dans l'enfer de la drogue et se pend en 1986.
The Hawks se sépare de Ronnie Hawkins il y a 50 ans afin de voler de ses propres ailes et devenir: The Band.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines