Magazine Cinéma

Ninja Turtles - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Ninja-Turtles-Banner-1280px

Quatre tortues d'enfer dans les salles !

Plus de vingt après, avec Ninja Turtles, les tortues ninja font leur retour sur grand écran pour un film en live action, mis en scène par Jonathan Liebesman et produit par Michael Bay qui retrouve d'ailleurs Megan Fox de Transformers.
Ninja-Turtles-Photo-Leonardo-Michelangelo-Donatello-Raphael-01
Le(s) plus

Après plus de vingt ans depuis leur dernière apparition au cinéma, le retour des tortues ninja était très attendu. Principalement par les trentenaires ou au moins ceux qui ont été bercés pendant les années 80-90 par la série animé "Tortues Ninja (les chevaliers d'écailles)".

On ne peut nier que dans le film Ninja Turtles il y a pleins d'incohérences (et de faux raccords), que les libertés prises peuvent décevoir, mais on retrouve vraiment l'esprit des tortues ninja.
Par exemple elles ne doivent pas monter à la surface et rester discrètes, mais surtout on prend plaisir à voir les éléments qui ont marqués notre enfance avec la version de la série animée des années 90 comme avec Raphael et son skate, leur amour de la pizza, leur humour parfois enfantin car il ne faut pas oublier que ce sont des adolescents (titre original du comics: Teenage Mutant Ninja Turtles), le maitre Splinter, la rencontre avec April O'Neil, le mutagène, le cris de guerre "Cowabunga !"... Bref autant d'éléments qui font vraiment plaisir à voir et qui nous font oublier tous les petits défauts.

La réalisation et le montage sont très dynamique, certainement dû au fait que Michael Bay (réalisateur de la saga Transformers) soit à la production.
On retrouve d'ailleurs Joel Negron et Glen Scantlebury, les deux monteurs qui ont travaillés sur la saga robotique, ce n'est donc pas pour rien si l'esprit Michael Bay se ressent grandement dans Ninja Turtles.

Finalement, comme avec le film Transformers, on veut juste voir à l'écran ce que l'on voyait étant plus jeune et on est bien servit au final avec un film fun, drôle et pleins d'actions.

Ninja-Turtles-Photo-Shredder-01Le(s) moins

April O'Neil est un peu trop présente, surtout que Megan Fox ne lui apporte rien, on aurait très bien pu s'en passer. Elle ne sert que d'atout marketing pour attirer le public masculin, sans que cela marche véritablement en plus.

Il y a tout de même quelques différences et des libertés prises par rapport à la série animé, comme Splinter qui a appris seul les arts martiaux, l'absence de Krang et le lien qui relie April O'Neil et les tortues. Ou encore le look de Shredder qui peut vraiment partager les avis. Même s'il est très rapide, il est plus massif avec son armure bien trop imposante, il ne se bat pas de la même façon et surtout son armure à trop de lames ce qui enlève l'effet griffe sur la plupart des plans.

Enfin la 3D n'apporte rien, bien au contraire! Le film ayant un montage très dynamique, c'est parfois difficile de bien voir les images.

Ninja-Turtles-Photo-Megan-Fox-Splinter-Leonardo-Michelangelo-Donatello-Raphael-01
Conclusion

Même si quelques libertés prises peuvent partager les avis, Ninja Turtles fait plaisir aux fans en revenant sur grand écran et en reprenant les éléments qui nous avaient marqués dans la série animé des années 90.
Un "action movie" fun et drôle, c'est tout ce que l'on demandait!

Ma note: 7.5/10


Ninja Turtles

Ninja-Turtles-Affiche-France

Synopsis : "Tenez-vous prêts : quatre héros de légende vont bientôt faire parler d’eux à New York…
Leonardo, le leader, Michelangelo, le beau gosse, Raphael, le rebelle et Donatello, le cerveau, vont tout faire pour défendre la ville de New York, prise entre les griffes de Shredder. Entre deux dégustations de pizzas (sans anchois, bien sûr) et un entraînement intense aux arts martiaux, prodigué par leur maître Splinter, ils vont accomplir leur destin, aidés par la courageuse reporter, April O’Neil."
Réalisé par: Jonathan Liebesman / Avec: Megan Fox, William Fichtner, Will Arnett / Genre: Action, Aventure / Nationalité: Américain / Titre original: Teenage Mutant Ninja Turtles / Distributeur: Paramount Pictures France
Durée: 1h42min / Date de sortie: 15 octobre 2014

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    Adaptées d'une bande dessinée de Kevin Eastman et Peter Laird, les aventures des célèbres tortues ninja avaient déjà donné lieu à une trilogie de films parus entre 1990 et 1993 (Les Tortues Ninja, Les Tortues Ninja 2, Les Tortues Ninja 3) et un film d'animation sorti sur les écrans en 2007. Ninja Turtles vient ici relancer la franchise, en y apportant une nouvelle fraîcheur et des effets spéciaux modernes. C'est d'ailleurs le premier film de la saga à être réalisé en 3D : "Avec ce projet, nous avons recherché à satisfaire des générations entières de fans, sans toutefois fermer la porte à un nouveau public. Il y a un côté sombre qu'on n'avait pas vu auparavant avec les précédents films ou séries, mais on a bien fait attention à garder tout le côté fun et divertissant des personnages, parce que c'est vraiment la base des Tortues Ninja", explique le réalisateur.

    Brett Ratner (X-Men: l'affrontement final) était pressenti pour diriger ce reboot, mais après réflexion, c'est vers Jonathan Liebesman (La Colère des Titans) que les studios se sont tournés.

    Jane Levy, Anna Kendrick, Elizabeth Olsen ont toutes été auditionnées pour le rôle d'April O'Neil. Jessica Biel a elle aussi manifesté un intérêt pour le personnage. Mais c'est finalement à Megan Fox qu'il reviendra.

    Dans le comic book, c'est une mutation qui permet au quatuor formé par Donatello, Raphael, Michelangelo et Leonardo d'acquérir une forme et une intelligence humaines. Mais pour cette nouvelle adaptation, le producteur Michael Bay a affirmé que l'origine des tortues sera extraterrestre. Une déclaration qui a vite suscité l'indignation des fans de la franchise. Le réalisateur de la saga Transformers peut néanmoins compter sur le soutien du co-créateur des tortues, Kevin Eastman, qui approuve cette théorie et précise que si les tortues ne sont pas d'origine extraterrestre, la substance responsable de leur mutation l'est.

    Afin de garder le film secret le plus longtemps possible, les membres de l'équipe de tournage ne devaient révéler aucun indice. Ils avaient donc donné au film le nom de code « Foursquare ». Ainsi, dès qu'on leur demandait ce qui était tourné dans les studios, ils répondaient tous la même chose.

    Dans cette nouvelle adaptation, on pourra apercevoir April O'Neil (Megan Fox) affublée d'une veste de couleur jaune. Il s'agit d'un clin d'oeil à la combinaison dont la journaliste complice des tortues était constamment vêtue dans la série animée.

    2014 marque le trentième anniversaire des Tortues Ninja. En effet, leur première apparition date de mai 1984 dans un comic book américain publié par Mirage Studios. Le film vient d'une certaine façon célébrer cet anniversaire.

    Avec Ninja Turtles, Tony Shalhoub renouvelle sa collaboration avec Michael Bay, qu'il a rencontré en 2013, sur le tournage de No Pain No Gain.

    A l'origine, le titre du film produit par Michael Bay devait être Ninja Turtles. Mais la réaction négative des fans a obligé la production à ajouter "Teenage Mutant" au nom de la franchise.

    Entre temps inclus dans le script original, Bebop et Rocksteady, les mutants sots et gaffeurs de la saga ont finalement été évincés du scénario. Mais pas de panique, il est d'ores et déjà prévu qu'ils fassent une apparition dans un épisode à venir.

    Casey Jones, l'apprenti justicier ami des tortues et accessoirement amoureux d'April O'Neil ne sera pas de l'aventure non plus. Ce n'est pas la première fois que le personnage est exclu des aventures des mutants ninja. Dans Les Tortues Ninja 2 également, il était absent.

    Ernie Reyes Jr, ex-doublure de Donatello et cascadeur dans Les Tortues Ninja 2, désireux de prendre part à cette nouvelle adaptation des aventures des tortues mutantes, a adressé à Michael Bay une vidéo de ses prouesses en matière de cascades intrépides, afin de pouvoir être engagé comme consultant en arts martiaux sur le film. Son appel n'est pas passé dans l'oreille d'un sourd, puisqu'il a été désigné pour remplir la fonction.

    Ninja Turtles est le premier film consacré aux tortues ninja mettant en scène Karai, la fille adoptive de Shredder, incarnée ici par Minae Noji. Présente dans la série animée, les précédentes adaptations cinématographiques n'ont pas jugé utile d'en faire un personnage important. Seul déroge à la règle, TMNT : Les Tortues Ninja, le film d'animation paru sur les écrans en 2007, où le personnage était interprété par Zhang Ziyi. C'est aussi le premier film de la franchise dans lequel apparait Vernon Fenwick, le fidèle caméraman d'April O'Neil. Pour l'occasion, son caractère a quelque peu été revu : les scénaristes ont préféré en faire un personnage drôle et attachant, plutôt qu'un héros jaloux et antipathique, tel qu'il est décrit dans la série animée d'origine.

    Révélé au grand public avec la série Prison Break, où il prêtait ses traits au redoutable agent du FBI Alexander Mahone, William Fichtner n'a, depuis la fin de la série, cessé d'enchaîner les rôles de crapules. Récemment, il poursuivait Tonto (Johnny Depp) et John Reid (Armie Hammer) dans Lone Ranger, ou était à la tête d'une entreprise aux ambitions discutables dans Elysium.

    Splinter, le mentor des tortues est ici incarné par Danny Woodburn, via motion capture. Cela pourrait surprendre, qu'un acteur atteint de nanisme soit désigné pour interpréter le vieux sage, mais si le comédien a été retenu pour le rôle, c'est surtout parce que ses mensurations répondent à celles du personnage, tel qu'il est représenté dans le comics : il y mesure plusieurs pieds de moins que les tortues.

    Eric Sachs, le nom que porte Shredder dans le film est en réalité une version anglicisée du nom original de l'ennemi des tortues : Oroku Saki.

    Ninja Turtles est le premier film de la franchise à être produit et distribué par la Paramount Pictures, les précédents étant placés, entre autres, sous la houlette de la New Line Cinema. C'est également le premier film de la saga et de la Nickelodeon, société propriétaire des droits des Tortues ninja, à recevoir la restriction PG-13 sur le territoire américain.

    Robbie Rist, la voix de Michelangelo dans la version "années 90" de la franchise n'a pas apprécié que les aventures des mutants ninja soit restaurée. Il a adressé des remarques acerbes au producteur du film, l'accusant de vouloir corrompre la saga en attribuant aux héros une origine extraterrestre, avant de revenir sur ses propos. Brian Tochi, doubleur de Leonardo a affirmé être prêt à offrir de nouveau son timbre au personnage. Corey Feldman (doubleur de Donatello) et Judith Hoag (ancienne April O'Neil), ont quant à eux soutenu la nouvelle direction.

    Coïncidence fortuite ou pur hasard, James Saito, le Shredder original, et William Fichtner, le Shredder actuel, ont tous les deux fait partie de la distribution de Pearl Harbor de Michael Bay, producteur de Ninja Turtles.

    Il suffit de jeter un coup d'oeil à sa filmographie pour se rendre compte que Jonathan Liebesman n'en est pas à sa première approche des blockbusters explosifs. En 2011, il dirigeait l'apocalyptique World Invasion : Battle Los Angeles, et l'année suivante, il mettait en scène La Colère des Titans. Ninja Turtles s'inscrit dans la logique de ses précédentes réalisations.

    Kevin Eastman, le créateur des Tortues Ninja, fait une apparition dans le film, sous les traits d'un docteur.

    April a grandi
    Secret de tournage sur Ninja Turtles

    Dans le dessin animé, April O'Neil est âgée de... 16 ans. Tandis que dans le film, le personnage présente des traits plus affirmés et plus mûrs.

    Taran Killam (How I Met Your Mother, Méchant Menteur), admirateur passionné de la première trilogie et de la série animée, notamment du personnage de Raphaël, a usé de tous les stratagèmes pour avoir un rôle dans le film. Ses efforts ont fini payer : la production lui a gracieusement offert le rôle de McNaughton. De l'autre côté, Whoopi Goldberg, Megan Fox et Will Arnett confient avoir rejoint la distribution de ce reboot, afin de satisfaire à la requête de leurs enfants respectifs, qui sont de véritables fans des tortues mutantes.

    Krang, personnage issu de la version animée de la série et acolyte de Shredder, très apprécié (ou pas) des fans de la saga ne sera pas non plus présent dans le film. Un hommage discret lui sera néanmoins rendu, à travers une fresque affichée sur le mur du bureau d'Eric Sach, sur laquelle on peut apercevoir un Utrom (les petits extraterrestres futés de l'univers des Tortues Ninja), agiter un sabre.

    La production du film a profité de la célébration du 25ème anniversaire des Tortues Ninja à Los Angeles pour lancer les auditions pour les rôles des farouches Footsoldiers. Pour ce faire, elle n'a pas hésité à proposer aux passants ou aux piétons de tenter leur chance. Ce sont donc des acteurs non-professionnels qui ont été engagés pour interpréter les soldats de l'armée de Shredder.

    L'équipe de tournage du film confie s'être référée à The Raid (2011) et Fist of Legend (1994), films d'action et d'arts martiaux par excellence pour recréer les scènes de combats du film.

    Il était prévu que Ninja Turtles sorte en salles courant décembre 2013, à l'occasion des fêtes de fin d'année. Mais la production du film ayant connu quelques retards dans la réalisation, la diffusion dans les salles de cinéma a été repoussée en 2014.

    Ninja Turtles marque les retrouvailles entre Megan Fox et Michael Bay. Les deux trublions s'étaient séparés sur une note amère pour des raisons imprécises, à l'issue du tournage de Transformers 2, qui a vu l'actrice bannie du troisième volet de la saga aux robots justiciers, au profit de la ravissante Rosie Huntington-Whiteley.

    Dans une interview, William Fichtner a confié avoir signé pour trois épisodes de la saga. Cela laisse prévoir que le film donnera lieu à deux suites, donc une nouvelle trilogie.

    Un premier script de Ninja Turtles a été rédigé par la plume de Matt Holloway et Art Marcum, avec un contrat de près d'un million de dollars à la clé. Mais, selon Kevin Eastman le créateur des mutants, leur version ne convenait pas à la Paramount, qui a donc chargé Josh Appelbaum et André Nemec de la réécriture du scénario.

    Le nom de Ken Watanabe s'est fait entendre, pour le rôle de Shredder, ce qui aurait été plausible, dans le mesure où, dans le comics, l'ennemi des tortues est d'origine asiatique. Kevin Eastman, le créateur des tortues en personne, a glissé que l'acteur ferait un excellent Shredder. Le rôle a finalement été attribué à William Fichtner.

    L'affiche qui voit les quatre héros sauter d'un building n'a pas été au goût de tout le monde, et notamment en Australie où Ninja Turtles doit sortir le 11 septembre.

    L'interprète d'April O'Neil n'a pas été tendre envers tout ceux qui ont critiqué Ninja Turtles pendant le tournage et la post-production. Megan Fox a d'ailleurs profité d'une conférence de presse pour mettre les choses au point : "Ces gens peuvent se plaindre, ils iront quand même au cinéma [le voir]. Et ils vont adorer. Si ça n'est pas le cas, qu'ils aillent se faire f*****, point final."

    Avec Ninja Turtles, c'est la deuxième fois que Tony Shalhoub (le doubleur de Splinter), participe à une adaptation de comics, la première étant Men in Black, où il campait l'alien Jack Jeebs. C'est également la deuxième fois qu'Alan Ritchson (Raphael) incarne un héros de bande dessinée. Dans la série Smallville, il prêtait ses traits à Arthur Curry, que vous connaissez sûrement sous l'alias Aquaman.

    A la fin du film, lorsque Michelangelo pousse la chansonnette pour April, le morceau qu'il fredonne s'intitule "Happy Together", et le nom du groupe qui signe ce succès des années 60 est... The Turtles ! Il s'agit du tube le plus populaire de la formation, dont on a plus jamais entendu parlé, après sa séparation en 1970.

    Dans le comics et le dessin animé originaux, le patron d'April O'Neil, numéro 1 de la Channel 6 est en réalité un homme têtu et irrascible, répondant au nom de Burne Thompson. Ici, le personnage est une femme de caractère, et c'est cette chère Whoopi Goldberg qui l'interprète, sous le pseudonyme.... Bernadette Thompson.

    Près de 400 artistes numériques ont été mobilisés pour travailler sur le film et assurer la conception des effets spéciaux. Ces derniers ont collaboré avec une soixante d'animateurs. "C'est incroyable le nombre de personnes qu'il faut impliquer pour donner la vie à un seul de ces personnages ! Acteurs, animateurs, bidouilleurs numériques, etc. Mais c'est ce qu'il faut si l'on veut que le résultat soit crédible et réaliste", affirme Liebesman.

    Donatello, Raphael, Michelango, Leonardo, Splinter et toutes les créatures extraterrestres que vous retrouverez dans le film ont été créées au moyen de la technologie motion capture.

    Pour se mettre en condition, les acteurs incarnant Leonardo, Raphael, Michelangelo et Donatello ont pris la direction d'un camp d'entrainement, dans lequel ils ont vécu "24h/24 et 7j/7". Les comédiens y ont suivi un entrainement intensif et ont appris à manier des armes. Megan Fox de son côté, s'est initiée au kickboxing. On pourra d'ailleurs l'apercevoir en esquisser quelques mouvements dans une scène de combat d'anthologie.

    Le tournage de Ninja Turtles s'est déroulé entre mars et août 2013, dans l'Etat de New York.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Ninja Turtles ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The Raid 2 - Critique

    Raid Critique

    Welcome To Jakarta !Trois ans après le choc visuel du premier « The Raid », le réalisateur gallois exilé en Indonésie Gareth Evans reforme sa team de combat ave... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Transformers : l'âge de l'extinction - Critique

    Transformers l'âge l'extinction Critique

    Jurassic Transformers !Toujours réalisé par "Mister explosion" Michael Bay, quatre ans après Transformers : La Face cachée de la Lune, les humains sont en guerr... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Boyhood - Critique

    Boyhood Critique

    Une histoire un peu classique, mais un concept original !Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Nos pires voisins - Critique

    pires voisins Critique

    La guerre est déclarée !Après « Sans Sarah rien ne va » et « American Trip », le réalisateur Nicholas Stoller signe ici un concept commercial porté par un duo... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Lucy - Critique

    Lucy Critique

    Rien ne se perd, rien ne se crée, Lucy transforme !"Cet été, face aux blockbusters qui envahissent nos écrans, la riposte écrite et réalisée par Luc Besson se... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Enemy - Critique

    Enemy Critique

    Mais qui est l'autre ?Après Prisoners, Denis Villeneuve est de retour pour un nouveau film, Enemy, adapté de la nouvelle "L'autre comme moi" de José Saramago, e... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Party Girl - Critique

    Party Girl Critique

    Peut-on changer de vie ?Réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, Party Girl raconte l'histoire d'une femme de cabaret de soixante ans,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog