Magazine Cinéma

Cartel - 6/10

Par Aelezig

z30

Un film de Ridley Scott (2013 - USA, UK, Espagne) avec Michael Fassbender, Javier Bardem, Penelope Cruz, Cameron Diaz, Brad Pitt

Pas compris grand-chose...

L'histoire : Un avocat qui a besoin d'argent (alors qu'il roule en Bentley et offre des diamants à sa femme), se décide à participer à une opération, menée par son client Reiner, richissime trafiquant de drogue. Malgré les mises en garde de l'un de ses contacts, et la personnalité troublante de la maîtresse de Reiner, il fonce...

Mon avis : Une histoire tortueuse, qui déroule ses tentacules entre divers personnages, sans qu'on arrive totalement à maîtriser le rôle de chacun, comment ça a commencé et pourquoi, qui tire réellement sur les ficelles, à quoi sert Brad, d'où sort Cameron ; qui fait quoi, en fait ? Les dialogues sont parfois sybillins, tout en métaphores... c'est classe, mais ça aide pas !!!

z32

Tout ça est bien dommage car il ne manque que peu de choses - on le sent - pour lier le tout. Et dans ce cas-là, on aurait eu un parfait thriller, avec de beaux personnages, des images magnifiques à la Ridley Scott, des acteurs stars qui ne le sont pas devenues pour rien, des décors grandioses, entre déserts texano-mexicains, bidonvilles et villas de luxe. Et ces beaux guépards... Jolie idée. Le personnage interprété par Cameron est maléfique à souhait. Et ça nous change de ses rôles de rigolote !

Voyons voir ce que dit la critique car je ne me souviens plus du tout de ce qui a circulé à l'époque, et le programme télé disait que c'était nul. Mais eux, ils racontent n'importe quoi.

z31

Bon bah c'est pas terrible... ce qui me console, y a pas que moi qui ait été déçue. Si certains restent scotchés par le style Scott (et ils ont raison), beaucoup sont bien plus perplexes : "En dépit d'un casting de rêve (...) ce récit (...) apparaît nébuleux et outrancier" (La Croix) ; "il est terriblement bavard, ampoulé et comme badigeonné d’imagerie publicitaire presque parodique à force d’outrance parvenue et bling-bling" (Libération) ; "scènes de dialogues interminables" (Télé 7 Jours) ; "Certes, cette histoire d'ange parmi les démons est portée par un casting haut de gamme (...). Vu le résultat, on se demande si ce joli monde a lu le scénario... (Elle) "Mal fichu, distillant un ennui persistant sur une intrigue alambiquée dont on se fiche très vite, "Cartel" est un thriller poussif". (Le Journal du Dimanche) ; "La réalisation de Ridley Scott n'arrive jamais à élever le scénario dans une vraie dimension cinématographique" (Positif).

Côté spectateurs, c'est pire, et on insiste sur l'opacité du scénario et les répliques trop sophistiquées de Brad.

z33

A noter que la production a été interrompue par la mort du frère de Ridley, Tony Scott. On imagine que la suite, montage, post-production, s'est effectuée dans un contexte où le réalisateur ne devait pas être au meilleur de sa forme. Est-ce ça que l'on ressent ? Une sorte de lâcher-prise un peu brouillon...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines