Magazine Cinéma

A la poursuite du roi plume : un dessin animé pour parler joliment du deuil aux enfants

Par Filou49 @blog_bazart
14 octobre 2014

a-la-poursuite-du-roi-plumes-affiche

Déjà les vacances de Toussaint à la fin de la semaine,  (c'est passé super vite, vous trouvez pas?), et qui dit vacances scolaires dit cinéma pour les enfants, avec un petit conseil pour ces sorties ciné , un très  beau dessin animé intitulé "A la poursuite du roi plumes", qui sort dès demain en salles.

Voilà un très joli dessin animé  que j'ai eu la chance de voir il y a plusieurs mois, lors des avant- premières jeunesse de l'été au Comoedia et j'y avais emmené mes enfants, qui ont sangloté toutes les larmes de leurs corps tant ils ont trouvé l'histoire triste ( il faut dire que leur maman était en voyage pour quelques jours, et que le dessin animé parle d'une maman qui meurt, donc forcément les glandes lacrymales avaient de fortes chances de s'ouvir).


"A la poursuite du roi plumes" est le dernier né du studio Copenhagen Bombay plus connu pour avoir  réalisé  L’ours Montagne en 2011, un film que je n'avais pas eu la chance de voir malgré d'excellentes critiques.

La nouvelle production de ce studio scandinave narre l’histoire d’un jeune lapin, Johan, qui vit sur un bateau avec son père en plein milieu de l’océan. Pourquoi en plein milieu de l’océan ? Pour se proteger du Roi plumes qui kidnappe les lapins du royaume. Il faut dire, c'est la première scène du film que la maman de Johan, elle même a disparu, emportée par le Roi plumes.

Par-delà les océans, par accident, il va réussir à infiltrer le voyage mortuaire, mené par un passeur, pour le royaume du Roi Plume, où séjourne donc sa mère.

Petit à petit, il va se retrouver au royaume du Roi plumes, où il faut un ticket pour y entrer… et où un monstre fait régner la peur. Retrouvera-t-il sa mère dans ce monde terrifiant ?

A la poursuite du roi plume : un dessin animé pour parler joliment du deuil aux enfants

Alors, forcément, mes enfants n'avaient pas forcément compris ce que représentait exactement ce royaume du roi plume qui avait kidnappé la maman, et je me doutais bien que même si le petit lapin pouvait retrouver sa mman, elle ne pourrait pas rester avec elle tout le temps.

J'ai vu dans des revues pour des enfants que la façon dont le réalisateur parlait du deuil aux enfants était dangereuse psychologiquement, car ces derniers pouvaient se faire des idées sur le lien face aux personnes décédées, mais personnellement j'ai trouvé cette approche très belle appelant le jeune public pouvant être confronté à cet événement, à faire le deuil et à continuer à vivre avec les souvenirs, de l'être aimé. une allégorie assez originale sur le deuil en évoquant la quête d’un enfant lapinou pour sa défunte mère.

Et au niveau de l'esthétisme du film, si certains personnages peuvent intriguer (cette gardienne grenouille, voir photo), l'ensemble est assez réussi, entre fantastique et poésie , et il faut dire que, cerise sur le gateau le petit lapin héros de l'histoire est vraiment des plus mignons qui soient, et qu'il est donc bien facile de s'identifier à lui.

A la poursuite du roi plumes est donc une allégorie  touchante et audacieuse sur le deuil, avec pas mal de poésie et d' humour sur un sujet vraiment délicat à traiter pour le jeune public, bref un pari amplement réussi pour un très beau dessin animé que je vous conseille sans  hésiter.

A LA POURSUITE DU ROI PLUMES - Bande-annonce VF


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines