Magazine Cinéma

Film; "Still the water " de Naomi Kawase

Par Dina_gar

   C'est le premier film que je vois de cette réalisatrice japonaise - et il m'a plu ; peut-être un peu trop esthétisant , mais la douceur , l'émotion qui s'en dégagent  font que je l'accepte tel qu'il est .

   Cela commence par de grosses vagues de la mer qui baigne les côtes d'une petite île au sud du Japon. Il y a eu un typhon -il y en aura un autre à la fin - et on découvre le corps  nu d'un homme tatoué.

   On suit dans le film les  amours adolescentes de Kaito , 16ans, garçon  timide  et de Kyoko une belle jeune fille , fréquentant le même lycée.  De la famille de celle-ci on connaît le grand-père , un sage ,  la mère qui se dit chamane et qui est malade , el  le père, grand surfeur... De la famille de Kaito on apprend des détails au cours du film. Le père , bien qu'aimant sa femme,est parti à Tokyo où il trouve une atmosphère plus propice à son art de peintre et de tatoueur. Kaito vit seul avec sa mère qui travaille dans un restaurant.

   Kyoko va perdre sa mère (scène magnifique de la mourante entourée de sa famille et d'amis qui chantent ; c'est comme une fête pleine d'émotion...) .  Kaito va revoir son père à Tokyo , là aussi ,belle scène - le bain des deux dans la baignoire , les paroles échangées qui vont satisfaire père et fils et qui vont faire du bien  à celui-ci....Cela finit bien pour les deux jeunes.

   La réalisatrice insiste sur le côté apaisant de la nature , même s'il y a des typhons; après la tempête le calme revient et fait du bien à tous ... Un beau film ...

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog