Magazine Culture

L'homme de la montagne de Joyce Mainard

Par Sylvie

ETATS-UNIS

http://www.froggydelight.com/images/aout2014/joyce_maynard.jpg

EDITIONS PHILIPPE REY, 2014

J'ai eu l'occasion de rencontrer Joyce Maynard au Festival America de Vincennes fin septembre ; elle m'a dédicacé son dernier ouvrage avec un grand sourire, une bonne dose d'énergie, dans une langue française parfaite...qu'elle me déclara avoir appris en lisant les traductions françaises de ses romans !

http://micmelo-litteraire.com/wp-content/uploads/2014/07/Joyce-MAYNARD.jpg

Derrière ce joli visage blond de 60 ans qui en paraît 10 ou 15 de moins, se cache un écrivain très sensible qui fait de magnifiques portraits d'adolescents.

L'homme de la montagne, sa dernière publication, est à la fois une enquête policière et un thriller psychologique...raconté par la fille aînée de l'inspecteur chargé de l'enquête, 30 ans après les événements. 

Cet été là, à San Francisco, Rachel, 13 ans et Pattie, sa petite soeur, s'ennuient. Leur mère, neurasthénique depuis la sépration d'avec son mari, n'a même plus les moyens de se payer une télé. Alors les deux adolescentes se promènent dans le village, regardent la télé des voisins cachées dans les jardins ou font jouer leur imagination...faire les mortes par exemple.

Jusqu'au jour où elles vont êtres bien occupées par une série de meurtres de jeunes femmes, étranglées et violées par le mystérieux "homme des montagnes".

L'inspecteur Torricelli, le père des deux fillettes, est chargé de l'enquête. Ce dernier est le héros de la localité ; très bel homme, homme à femmes, c'est aussi un policier hors pair. Pour ses filles, cette enquête va être pour leur père l'occasion de montrer tous ses talents. Sauf que l'enquête piétine...le père devient de plus en plus stressé, accaparé par ces meurtres à répétition. Les jeunes filles, profitant d'abord du contexte (elles sont les filles du grand inspecteur, elles savent presque tout de l'enquête, et puis tout d'un coup, elles n'ont plus de copains...), vont être ensuite mises au ban puisque rien n'est résolu.

Alors, voulant à tous prix sauver leur père, l'aider, elles vont s'aventurer sur un terrain dangereux en menant leur propre enquête...

Joyce Maynard nous livre un récit riche en rebondissemets. Elle sait parfaitement éveiller les soupçons de ses lecteurs en les entrenant sur de fausses pistes.

Suspense mais aussi et surtout une très belle déclaration d'amour, une ode aux liens filiaux et fraternels. Un cri d'amour pour un père, une soeur. Chaque ligne, chaque paragraphe magnifie les relations de ce trio. L'auteur excelle en décrivant les états d'âme des deux jeunes filles aux prises avec une imagination qui peut se développer à leurs dépens. Jalousie, fantasmagorie, corps qui muent...Un magnifique portrait d'une famille déboussolée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines