Magazine Culture

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

Publié le 20 octobre 2014 par Leprocrastinateur @Le_procrastin

o-EBOLA-facebook… d’après Plague qui est un jeu de simulation où vous incarnez une infection (bactérie, virus, parasites, etc) et où votre objectif est d’évoluer pour contaminer – et tuer – le monde entier. Serez vous à la hauteur ?

C’est un fait : Ebola gagne du terrain. Parti d’Afrique Centrale tel un conquérant, il a d’abord colonisé une bonne partie du continent avant de maintenant s’en prendre à de nouveaux pays, comme les Etats-Unis et peut être un jour, les pays de l’Europe et de l’Asie, pour enfin contaminer tous les continents. Mais comment évolue Ebola ? Comment se propage t-il dans une population ? Comment se développera t-il ?

Pour en finir avec ce doute qui me ronge l’esprit, j’ai décidé d’installer Plague, le simulateur d’infection mondiale et de voir comment et en combien de temps Ebola ravagera le monde. Et c’est pas très beau à voir. Le monde n’y survit pas. Parti de l’Afrique Centrale, Ebola, tue à tour de bras. Sans oublier de passer par les Etats-Unis. Bref, laissez vous guider par ce superbe roman photo d’Ebola et son tour du monde en 1022 jours !

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Salut, moi c’est Ebola, enchanté Afrique. Qu’il fait beau ici! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Bon faut pas croire hein, je suis pas arrivé sur Terre le 19 Octobre 2014. J’existe depuis plus longtemps que ça. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ca, ce sont mes compétences pour infecter les gens. Je suis pas très développé pour le moment, mais j’ai hâte de connaitre le monde ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ca, ce sont les symptôme que je provoque. Bien sur, je me tiens encore à carreaux, j’ai pas envie qu’on me détecte trop vite. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Alors ça, ce sont mes petites compétences personnelles. Genre la résistance au froid. C’est cool, je peux choisir ce que je veux, tant que j’ai assez de points ADN a dépenser ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà, alors ici ça montre que j’ai pas encore été découvert. En même temps, j’ai infecté que 13 personnes encore. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Pas encore découvert, sans grand intérêt, les scientifiques ne s’intéressent pas encore trop à moi. Pas de chance pour eux. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà mon tableau de score, c’est ici que je verrais lorsque j’aurai contaminé un nouveau pays… Faudrait déjà avoir la chance que l’un de mes contaminés prennent l’avion ou le bateau ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Pour l’instant, je suis sage… »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Faites bien les malins, humains, mais ça ne va pas durer, poil au nez ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Aucun risque d’être soigné là ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Bon allez, c’est parti. Je commence mon tour du monde en allant en Lybie. Salut Khadafi ! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Pas mal ses pays Africains mais j’aimerai bien voir d’autres continents »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Et bim prend ça la tuberculose! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Et vlan, le HIV. Dans ta gueule! Par contre, je ne provoque toujours rien chez mes malades. J’ai peur d’être vite démasqué ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Pour rester très Role Play, j’ai infecté les Etats-Unis. Ils ne le savent pas encore mais c’est le début de quelque chose de grand. Très grand! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Et merde, j’ai été repéré! Ca va, ils pensent encore que je suis quelque chose de bénin, ça va leur faire tout bizarre de vomir leurs tripes un jour. Et collectivement ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà qui s’annonce pas mal du tout… »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« J’ai décidé d’évoluer un peu plus fort vers les pays froids, pour mieux les attraper héhé ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Oh putain, je suis sur tous les continents wesh! Mon rêve se réalise! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Olol, Ebola sur la liste de surveillance, mais c’est trop tard ma gueule, on fini de contaminer tous les pays et on va devenir virulent! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

«  »Ebola est partout », mais surtout dans ta gueule ahaha ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Vous croyez faire les malins ou quoi les pays scandinaves? Attendez un peu… »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà qui est parfait! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ahaha, que j’aime ces courbes fluides et rondes… »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Oh merde, ils commencent à chercher un remède. Peut être le signal pour commencer à tuer tout le monde ? »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà qui va un peu les faire ralentir, pourquoi pas une petite diarrhée assortie de vomissements? Oh et une petite paralysie tant qu’on y est. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Et une petite fibrose musculaire, une! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Wesh ma gueule, tmtc! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà, c’est un fait : je tue. Je tue beaucoup. Et 100% de la population mondiale est infectée. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Pardon la peste noire, mais je t’ai complètement défoncé. T’es naze, retourne jouer avec les maladies de ton niveau. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Italie, ITALIE, ON T’EN-*U-LE! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ahaha, j’adore cette phrase. Parce que ça veut rien dire. Même je tue plus vite que des tours de bras en plus ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Adieu civilisation, adieu… »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Et ouais même la France. Défoncée. »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Je suis un vilain virus. Je provoque tous les symptômes. Même le coma! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ouhlala, rentrez chez vous y’a plus rien à voir! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Les Etats-Unis ne répondent plus, je répète, les U.S ne répondent plus! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ahaha, vous aurez l’air malin avec votre remède… Doit plus rester beaucoup de scientifiques sur Terre héhé ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Ahaha, je suis tellement fort que je les transforme en zombies… la méga classe! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Après plus de 6 milliards de morts, l’OMS déclare: Ebola va éradiquer les humains. On le savait depuis le début, presque ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Big up aux derniers 137 survivants qui doivent déambuler sans âme dans les rue en vomissant tripes et boyaux ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Easy Peazy »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voilà ma gueule, comment jte décime un monde entier en 1022 jours! »

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« Voici un petit récap de mes scores, parce que quand même ma gueule ».

Ebola éradiquera la population mondiale en 2017

« C’était Plague en direct avec Ebola pour servir, à vous les studios! »

 Voilà. Voilà. Ouais j’ai osé. Pour vous présenter Plague.Inc, le jeu, je suis passé par un roman photo du jeu avec Ebola. Quoi de mieux que pour attirer votre attention ? Ok. On sait déjà que c’est moche mais c’était trop tentant! Donc Plague, vous l’aurez compris, est un jeu de simulation d’infection mondiale qui permet de prendre le rôle de n’importe quel type d’infection possible et d’aller tuer le plus de gens sur Terre. Genre pire que la Mafia Russe quoi.

Le jeu en lui même est assez compliqué au niveau « Brutal », regorgeant d’options et de stratégies en tout genre : vous ne devrez pas avoir le même comportement avec un parasite ou une bactérie pour espérer choper tous les êtres vivants sur la planète. A vous de déjouer les plans des grandes nations qui investissent énormément dans la recherche pour vous nuire, mais n’oubliez pas, vous seul pouvez aller à bout de votre conquête sainte. Ici j’ai utilisé une stratégie un peu cheap qui dans un premier temps consistait à infecter tout le monde sans provoquer le moindre symptôme. Et une fois que tout le monde était infecté… il me suffisait de devenir supra virulent et assez infectieux pour contaminer les derniers irréductibles gaulois (qui là étaient de fameux grolandais).

unnamed

Ce jeu est disponible sur smartphone (iOS, Androïd) mais aussi sur PC je crois (via steam). Il est assez addictif et vaut vraiment le coup pour sa gratuité et le nombre très différents de choses à faire (et notamment aussi grâce à son monde vivant). La version payante vaut aussi le coup d’oeil à mon avis puisqu’on vous permet de rejouer les plus grandes infections qu’on connu le monde du cinéma : la planète des singes, 28 jours plus tard, etc. Elle donne aussi accès à tout un tas d’options supplémentaires (notamment celui du mode « ultra hardcore » ou encore d’autres évolutions génétiques). Surtout ça permet d’enlever la méga grosse pub en pleine page, c’est assez relou. Et moi, ça me rappelle un autre jeu vraiment équivalent à Plague, qu’on présentait aussi sur le procrastinateur : c’est « Pandemic 2« .

Voilà pour les intéressés (et ceux qui veulent dépasser mon score de 1022 jours avec le virus Ebola et le monde « Brutal »), voici les liens pour télécharger cette merveille:

Android

iOS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leprocrastinateur 3437 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines