Magazine Culture

Une si parfaite comédie

Publié le 20 octobre 2014 par Lael69
Une si parfaite comédieCora Carmack

De La Martinière Jeunesse
Collection Fiction J
Traduit de l'américain par Sophie Passant
Paru en Octobre 2014
304 pages
14,90 euros
Roman ados à partir de 16 ans
Thèmes : Romance, New Adult, Amour
Quatrième de couverture : Quand ses parents lui annoncent qu'ils viennent à Philadelphie, Mackenzie panique. S'ils découvrent quel genre de vie elle mène, ils lui couperont les vivres, et finies les libertés de la vie d'étudiante! Alors exit le petit copain musicien et les mauvaises fréquentations... Cade, un garçon qu'elle connaît à peine, accepte de tenir pour elle, le temps d'un week-end, le rôle du parfait petit ami. Seulement, Mackenzie n'avait pas imaginé qu'il jouerait si bien l'amoureux transi... Et leur petite comédie pourrait bien l'entrainer plus loin que prévu...
Après Ce si joli trouble, Cora Carmack revient avec son second tome de sa série new-adult. Autant vous le dire j'ai préféré son premier tome mais peut-être aussi parce que je m'étais volontiers laissée charmer par l'attrait de la nouveauté de ce genre littéraire. Souvenez-vous de Bliss et de Garrick, le couple étudiant/professeur de théâtre... et bien le premier chapitre d'Une si parfaite comédie commence par leur entrée dans un bar où Bliss et Garrick rejoigne Cade (un amoureux transi de Bliss, salement éconduit et encore sous le choc). Cade a vécu quelques mois compliqués, déprimé et esseulé, lui qui est encore amoureux de Bliss et regrette le choix du prof! Mais décidé à tenir bon et à sauver les apparences, il accepte l'union de Bliss et Garrick, bien malgré lui. Dans ce bar, il croise le regard de Mackenzie surnommée Max et quelque chose, un ce je ne sais quoi l'attire. Max est avec son petit ami, un bad boy obsédé par le sexe mais semble catastrophée lorsqu'elle reçoit le coup de fil de ses parents qui débarquent à l'improviste. Max est loin d'être la fille idéale, rêvée par ses parents : tatouages, boulot de danseuse sexy dans un bar et petit ami au style rock, tout ceci ne va pas leur convenir. Exit le petit copain, renvoyé chez lui, Max décide d'aller voir ce jeune homme assis seul là-bas et qui semble bien sous tout rapport...et lui demande s'il pourrait jouer la comédie le temps d'une soirée...celle du petit ami idéal. Ca tombe bien, Cade est comédien et veut oublier Bliss!
J'ai adoré la première partie de ce roman, surfant sur un cliché des comédies romantiques à savoir, le fameux deal, demander à quelqu'un de jouer un rôle pour sauver les apparences devant une famille hyper-exigeante. C'est connu et malgré ce scénario commun, on se prend vite à ce jeu drôle et sensuel, animé par des personnages bien campés notamment Cade qui prend son rôle très au sérieux. J'ai bien aimé la manière de l'auteur d'introduire son nouveau personnage : Cade tout en faisant le lien avec Ce si joli trouble. Ca donne une continuité, une cohérence aux deux romans qui se suivent temporellement. Mais sitôt passées la rencontre, la prestation amusante de Cade, le reste du roman est convenu, jouant sur les faux-semblants, les confidences, les faux baisers et les étreintes fictives. D'emblée l'intrigue cousue de fil blanc vire à l'attirance irrésistible qu'éprouvent Max et Cade l'un envers l'autre. Il y aura bien des moments plus intenses, entre désir et résistance, tout en tension sexuelle et en tendresse, il y aura le lot de drames et de déclarations romantiques qui rend les personnages attachants ..mais vraiment rien d'imprévisible. Au final, un second tome plaisant qui se dévore très vite, pour les amateurs du genre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine