Magazine Culture

François Jacqmin – Celui qui eut une seule pensée (1990)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

François JacqminCelui qui eut une seule pensée claire
peut déclarer combien sa vie fut étrange.
Cette unique lumière fera de lui
un de ces êtres intermédiaires qui s’éveillent
lorsqu’on descend la pente
du sommeil. Il sera tenu pour quelqu’un qui
n’aspire à aucun triomphe et ne consent
à posséder aucun bien.
Il sera perclus de transparence,
et personne ne voudra vivre avec lui.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines