Magazine Conso

Les grands

Publié le 21 octobre 2014 par Lorraine De Chezlo
LES GRANDSde Sylvain PrudhommeRoman - août 2014
Editions Gallimard - 250 pages
Les Grands, ce sont les Vieux, les papis du groupe de musique Super Mama Djombo, qui faisaient jadis danser la Guinée entière, avec la voix de Dulce, la guitare de Couto et les autres musiciens, dans ces belles années 1970. Le monde a changé. Leur groupe aussi. Ce soir de 2012, ils se retrouveront pour donner un concert au Chiringuito et c'est alors que Couto apprend le décès de Dulce, la chanteuse, la femme qui a partagé sa vie avant de le quitter pour un chef d'état major autoritaire et puissant. Couto se souvient des grandes années...
... dans les bras d'Esperança. Malgré tout ce qui le plombe, Couto puise l'espoir dans ses souvenirs, et dans l'amitié. Une vie dans un pays traversé de guérillas, de corruption, d'inégalités, de pauvreté.Sylvain Prudhomme utilise l'écriture en la mêlant intimement aux expressions luso-guinéennes, en délivrant une langue pleine de saudade créole comme s'il puisait dans sa langue maternelle. Une langue toute musicale qui fait résonner en nous les notes de l'orchestre et la sensualité du pays.
Extrait : 
"Cette diablesse de femme que tu aimeras toujours, disait-elle en riant les fois où passait une chanson de Dulce à la radio. Cette ensorceleuse contre laquelle je ne pourrai jamais rien. La voix de Dulce ruisselait dans la pièce, planait entre les murs autour d’eux, enfantine, pleine de grâce. Carros di botton sines, dissan na mbera.Voitures aux belles banquettes de cuir,Laissez moi marcher tranquille.Pouvant la revoir comme si elle avait été là devant lui sur scène, battant des mains comme autrefois, se retournant pour guetter ses riffs de guitare, lui sourire.Cette diablesse qui toute la vie viendra me reprendre mon homme, me le voler le temps d'une chanson comme si je n'existais pas."
Dans cette promenade intime, douloureuse, nostalgique, c'est le regard d'un ancien sur une société actuelle qui lui échappe, un monde où les jeunes rappeurs connaissent bien mieux les ressorts de l'industrie du disque, qu'eux-mêmes, expérimentés par une quarantaine d'années de concerts à travers le monde.Sylvain Prudhomme a fortement mêlé le vrai à l'inventé, la vie du groupe réel Super Mama Djombo à un parcours romancé.Les grands, ce sont nos anciens. A écouter avant qu'ils ne soient plus.
L'avis de Papillon - Journal d'une lectrice

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines