Magazine Côté Femmes

Il ne fait toujours pas de vélo sans les petites roues ...

Publié le 21 octobre 2014 par Mamanathome
Il ne fait toujours pas de vélo sans les petites roues ...

... et il s'en moque bien ! Petit Loulou a 5 ans et demi, 5 ans et 8 mois même pour être précise et il ne fait toujours pas de vélo "comme un grand". Pour la marche ce fut un peu pareil, il n'a pas été très pressé puisque la moyenne affiche un âge autour de 11-12 mois et que mon petit bonhomme a marché seul à 16 mois. Pour la propreté, enfin, ce fut le même "combat", à 2 ans aucun signe, à 2 ans et demi toujours rien, à 3 ans rien non plus, il ne s'est décidé qu'à 3 ans et demi, juste avant son entrée en petite section de maternelle (ouf)

Comme il est le second j'avais forcément un "modèle", une idée de l'évolution à attendre et puis les livres sont là pour nous "aider". Son grand frère n'a jamais été "en retard" concernant le développement moteur, du coup j'ai trouvé qu'il tardait un peu à marcher et à être propre, mais je n'étais pas inquiète. Je crois, inconsciemment, que ça ne me dérangeait pas tant que ça (syndrome du petit dernier peut être), il allait bien finir par marcher et faire sur le pot, alors à quoi bon s'impatienter.

Vous remarquerez que je mets des guillemets de partout "comme un grand", "modèle", "aider" parce que au final ce sont toutes ces petites choses qui nous foutent la pression et au final à eux aussi. Et ils n'ont vraiment pas besoin de ça pour être bien dans leurs pompes ! On le sait les enfants décident par eux même du moment où ils sont prêts à franchir une étape. Impossible de les forcer à quoi que ce soit, vous avez sûrement essayé "fais dans le pot pour me faire plaisir, lâche la table et lance toi". Ca ne sert à rien !

Depuis quelques semaines avec chéri-chéri nous essayons de lui apprendre à faire du vélo sans les petites roues. Il a mis longtemps avant d'être intéressé par l'objet lui même. Quand, au même âge, son frère adorait mettre son casque et pédaler, lui avait du mal à pousser sur les pédales et n'était pas très motivé par l'activité. Son truc à lui a toujours été les livres, les coloriages puis les dessins. Les sorties en vélo se sont toujours terminées par un "voilà ça y est je ne veux plus" et il courait pour aller faire le fou avec son frère ou ramasser des fleurs.

Le dernier essai s'est fait dans la douleur, il ne voulait pas "papa plus qu'une fois" alors que ça ne faisait même pas 10 minutes qu'on essayait, il n'était vraiment pas dedans, il a pleuré et s'est braqué. Je ne m'imagine pas devoir le punir parce qu'il ne veut pas faire de vélo, ni même le priver de quoi que ce soit. J'avoue que, comme chéri-chéri, je n'adore pas le fait qu'il ne veuille pas faire plus d'efforts et ne soit pas davantage persévérant mais c'est à lui d'avoir l'envie et le déclic il me semble.

Tout ce qu'on peut faire, à notre petit niveau de parents, c'est de lui proposer, de lui donner envie de grandir et l'accompagner, mais la décision lui appartient. Chacun son rythme, chaque chose en son temps ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanathome 10414 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte