Magazine Culture

Frank Zappa-Chunga's Revenge-1970

Publié le 21 octobre 2014 par Numfar
Frank Zappa-Chunga's Revenge-1970

En octobre 1970, paraît le 3e album solo de Frank Zappa: "Chunga's Revenge" (#119 US-#43 UK), produit par Frank Zappa.

Transylvania boogie

Road ladies

Twenty small cigars

The Nancy & Mary music

Tell me you love me

Would you go all the way?

Chunga's revenge

The clap

Rudy wants to buy yez a drink

Sharleena

(Frank Zappa)

Musiciens:

Chant: Frank Zappa, Jeff Simmons, George Duke, Howard Kaylan, Mark Volman

Guitares: Frank Zappa, Ian Underwood

Claviers: Frank Zappa, Ian Underwood, George Duke, Sugarcane Harris.

Basses: Max Bennett, Jeff Simmons

Batterie et percussions: Frank Zappa, Aynsley Dunbar, John Guerin

Cuivres: Ian Underwood, George Duke

Un album enregistré lors de deux périodes bien différentes.

D'abord, durant les séances de "Hot Rats 2" qui ne verra jamais le jour (Transylvania boogie, Twenty small cigars et Chunga's revenge) et ensuite durant les séances du nouveau Mothers qui est constitué de Zappa, Underwood, Aynsley Dunbar (ex-Bluesbreakers, Jeff Beck Group et Retalliation), George Duke, le bassiste et guitariste Jeff Simmons, et les chanteurs/humoristes Howard Kaylan et Mark Volman (ex-Turtles) qui se feront également connaître sous les pseudonymes "The phlorescent Leech & Eddie" puis "Flo & Eddie".

Sur cet album, Zappa pose les bases de son opéra-rock "200 motels", qui raconte l'histoire d'un groupe de rock en tournée aux USA sous la pression des médias avec la menace de voir certains de ses membres partir chercher le succès ailleurs.

Cet album sert ainsi de prequel (ce qui est d'ailleurs écrit sur la pochette), ainsi que les albums live à venir, qui mettent en place les personnages et les scènes du futur film.

La musique elle, hésite entre jazz fusion style Hot Rats et rock parodique et humoristique.

Si l'on a droit à de superbes solos de guitare du Maître, mon titre préféré reste l'hilarant "Rudy wants to buy yez a drink" où l'histoire d'un membre de l'union des musiciens qui vient vérifier que tout se passe selon les normes, quitte à appliquer la loi avec son arme à feu.

"Chunga's Revenge" aurait pû porter le nom des Mothers Of Invention, enregistré en grande partie par les nouveau Mothers, mais c'est vrai que désormais, on ne diffère plus trop les albums solos de Zappa et ceux des Mothers.

Si il a été plus populaire au Royaume Uni qu'aux Etats-Unis, il est assez étrange de penser qu'il sera le dernier à s'y classer avant 1978.

Les Mothers vont ensuite traverser les Etats-Unis d'Est en Ouest, donnant coup sur coup, deux grands albums live inoubliables, tandis que Zappa se bat pour financer son film.

© Pascal Schlaefli

Urba City

21 octobre 2014

Partager :     J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte