Magazine Beauté

La steppe patagonienne et randonnée sur le Lago Argentino, Alternative tour El Calafate – Perito Moreno

Publié le 21 octobre 2014 par Carnetauxpetiteschoses @O_petiteschoses

Pour notre première journée en Patagonie, nous avons opté pour l’alternative tour proposé dans notre guest house (et Patagonia Backpackers). Nous partons ainsi vers 8h du matin pour parcourir la steppe patagonienne pendant l’été austral.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-1_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-2_gagaone

Nous discernons au loin une remontée mécanique et notre guide acquiesce en nous disant qu’il existe ainsi des stations de ski dans la région. Ici les montagnes sont majestueuses et les habitations sembles enfouies au coeur du relief.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-3_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-4_gagaone

De l’autre côté, le Lago Argentino qui baigne la ville d’El Calafate, resplendit et son eau bleu turquoise étonne, surtout à cette distance.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-5_gagaone

Nous sommes subjugué devant ce paysage lunaire et inédit…

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-6_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-7_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-8_gagaone

Un peu plus loin, nous apercevons des Caracaras qui font un repas bien copieux sur la route. Nous nous approchons avec précaution pour les apercevoir de près.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-9_gagaone

Nous passons devant une estancia typique, c’est-à-dire une exploitation agricole, ou un ranch.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-10_gagaone

Un peu plus loin, nous faisons une étape dans une estancia encore bien active, où nous prenons à la fois d’observer le paysage unique qui s’offre à notre regard, et de se réchauffer un peu à l’intérieur. Nous décelons la présence fugace d’un arc-en-ciel sur le fond de montagnes enneigées, tandis que plusieurs condors prennent leur envol devant nos yeux.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-11_gagaone
 
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-12_gagaone
 
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-13_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-14_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-15_gagaone

C’est sur 70 000 hectares que s’étend son terrain, sur lequel paissent entre 4500 et 5000 moutons.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-16_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-17_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-18_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-19_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-20_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-21_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-22_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-23_gagaone

Nous poursuivons et nous finissons par arriver dans le parc des glaciers. Au loin, nous attend un spectacle singulier, le face à face avec l’impressionnant glacier : le Perito Moreno.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-24_gagaone

Au loin, en effet nous distinguons sa masse qui part à perte de vue vers le ciel et les montagnes. Le Perito Moreno, s’étend sur 350 km du nord au sud, et sur 50 km en largeur et représente 600 000 hectares. Il englobe le lac Viedma au nord et le Lago Argentino, sur les rives duquel nous nous trouvons au Sud.

Comme les autres glaciers du Parc National des Glaciers, que nous aborderons plus tard, ils appartiennent tous au gigantesque Hielos Continentales, long de 500 km, qui court sur l’Argentine et le Chili.

Nous sommes face à une forêt étonnante et épaisse, comme sortie de l’imagination de Tolkien. Nous nous enfonçons à présent dans la végétation.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-25_gagaone

Parmi les arbres torturés et verdoyants, nous distinguons certains arbres morts, dont le bois blanchi est à nu. Cela est dû aux incessantes inondations qui ont lieu dans ce périmètre. En effet, nous le verrons en arrivant près du Perito Moreno, mais celui-ci bloque l’accès de l’eau emprisonnant cette partie du lac et provoquant en cas de pluie ou de fonte, une augmentation du niveau de l’eau.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-26_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-27_gagaone

Nous pouvons admirer les notros, ces fleurs rouges qui colorent la forêt, et dont le bois est utilisé pour fabriquer des ustensiles.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-28_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-29_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-30_gagaone

A nos pieds, et sur les arbres, nous observons ces champignons parasites, qui en se fixant sur le bois, forment des excroissances, et des noeuds, qui affaiblissent et condamnent l’arbre.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-31_gagaone

En observant de plus près, les végétaux parasites sont nombreux et divers, qu’ils soient mousses, touffes, ou champignons, tous contribuent à affaiblir ces arbres, et l’on comprend mieux l’aspect torturé de la végétation.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-32_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-33_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-34_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-35_gagaone

Bientôt, la forêt s’éclaircit, et nous parvenons près des rives du lac. Au sol, nous observons des mousses et des buissons différents, plus denses, et des roches bien particulières. Nous goutons à une baie typique de la région (que l’on retrouve aussi au Chili), la mutilla (ou Empetrum rubrum) dont la saveur se rapproche de celle de la pomme.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-36_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-37_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-38_gagaone

Nous trouvons également parmi la roche, la présence inattendue de fleurs…

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-39_gagaone

Les mousses font ici penser à des motifs graphiques.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-40_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-41_gagaone

Sur la roche à vif, nous notons les cassures, les strates et les couches, qui forment de petits rectangles presque réguliers.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-42_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-46_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-51_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-53_gagaone

Tout autour de nous, une plage de galets que viennent lécher les vaguelettes du Lago Argentino, dont la température est environ à 2 °C.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-43_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-44_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-45_gagaone

Avec le glacier majestueux en arrière-plan, nous contemplons le paysage. Les morceaux de glace qui flottent, la tranquillité des lieux, et l’impressionnante quantité de glace qui semble avancer vers nous.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-47_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-48_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-57_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-50_gagaone

De près comme de loin, l’eau du lac parait laiteuse, ce qui lui vaut le nom de « dulce de glaciar ». Cette couleur est due aux sédiments notamment provoqués par le frottement des galets, comme nous pouvons le voir directement ici :

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-52_gagaone

A la surface, nous pouvons observer la couleur bleuté des icebergs et des morceaux de glace  à la dérive. On explique ce phénomène grâce à la propriété d’absorption de la molécule d’H2O, où les longues ondes (plutôt rouges) sont mieux assimilées, et lorsque la lumière du soleil éclaire la glace, ce qui en émane, ne sont que les ondes bleues.

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-54_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-55_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-58_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-56_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-57_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-59_gagaone

Après avoir fait le plein de mutillas, nous partons vers le glacier pour commencer la visite…

tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-60_gagaone
tour-alternatif-parc-glaciers-perito-moreno-patagonie-61_gagaone

Après cette marche et la découverte de la steppe patagonienne, nous sommes prêts pour notre face-à-face avec le Perito Moreno…

:)

Articles en rapport:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carnetauxpetiteschoses 1154 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog