Magazine Concerts & Festivals

Dans ma cabane un invité # 9

Publié le 23 octobre 2014 par Euphonies @euphoniesleblog

Alban.jpg

ALBAN FONTENEY

Disquaire

Alban Fonteney est une figure musicale bien connue à St Brieuc, ville qui a adopté ce normand d’origine depuis des années maintenant. A l’époque où les ventes de cds battent leur plein, il fait partie de l’équipe du mythique LP Records, magasin incontournable du centre ville, et il est déjà l’un des premiers à croire au retour du vinyle, même si ce n’est alors que quelques étagères bichonnées au fond du magasin pour les passionnés. 

Lorsque LP Records disparaît dans les flammes une triste nuit de février 2006, laissant orphelins de nombreux mélomanes briochins, Alban décide avec deux autres disquaires de l’enseigne d’ouvrir une nouvelle boutique. Le projet est ambitieux, un pari pas sans risque puisqu’entre temps, le téléchargement illégal est rentré dans les habitudes de consommation : il devient de plus en plus compliqué de maintenir un magasin de disques à flot et certains comme l’historique Rennes Musique en ont déjà fait les frais. Ce sera l’épisode Le Disquaire, nouveau lieu de rendez-vous pour ceux qui attendent d’un magasin qu’il ne soit pas seulement un espace de vente. Et le défi est relevé haut la main, en particulier grâce à de nombreux choix judicieux pour lutter contre la crise du disque : organisation de show-case et d’événements, défense et mise en avant du support vinyle, référencement pointu et pertinent. Et puis surtout une équipe dynamique et un lieu convivial qui donnent envie de trainer dans les rayons en discutant des dernières sorties.

C’est un peu avant le dernier festival Art Rock que Le Disquaire fermera ses portes. Mais Alban s’est déjà depuis plusieurs mois lancé seul dans une nouvelle entreprise de passionné : Dandy Rock Le Shop, sans doute un clin d’œil aux Dandy Wahrols, groupe qu’il affectionne tout particulièrement. Une autre façon de montrer qu’on peut encore faire vivre la musique à St Brieuc. De nombreux artistes ne s’y tromperont pas en s’associant à l’aventure : Craftmen Club, Bumpkin Island ou plus récemment Yann Tiersen.

dandy-rock.png

Aujourd’hui Dandy Rock Le Shop a déménagé et se tient 3 place haute du Chai. Le magasin propose une sélection de vinyles et livres d’occasion ainsi que quelques goodies. Alban continue par ailleurs ses activités de DJ et il n’est pas rare de le croiser encore au détour d’une émission de radio comme simple passionné venant partager ses goûts et découvertes. C’est ce qu’il a accepté de faire aujourd’hui pour Euphonies :

1° Peux-tu nous exposer en quelques mots ton rapport à la musique ?

C'est un besoin fondamental et vital, le réveil en musique, les notes m'attirent jusqu'au coucher... Ma plus grosse frustration est de ne pas savoir jouer d'un instrument, mais j'ai encore le temps. Je compense faute de composer.

2° Si tu devais isoler un album qui t'a marqué à vie ?

Genre l'album que l'on écoute toutes les semaines? C'est dur comme question... Fela Kuti Zombie, j'étais tout petit, j'ai appris plus tard l'histoire de ce disque.

3° L'album qui ne quitte pas ta platine en ce moment ? Pourquoi ?

Goat, Commune fraichement sorti, sans hésitation, la rencontre entre le presque psyché et la musique du monde, un bon trip sans LSD, j'ai découvert ce groupe scandinave il y a deux ans depuis je suis hyper fan, regardez les lives, surprenant.

Une rencontre marquante avec un artiste ?

Une rencontre marquante... A part Carlos au Podium Europe 1, c'est Tony Allen, lors de son passage au festival Art Rock, mon anglais hésitant et ma timidité m'ont gâché ce moment... C'était au Forum lors d'un concert dont j'ai completement oublié le nom des artistes, c'était pas le principal à ce moment là.

5° La chanson qui te met en joie ?

Sea sex & sun de Gainsbourg, le morceau qui rappelle les bons moments.

6° La chanson qui te fout le bourdon ?

Donald Byrd, Cristo redentor, lié forcément comme beaucoup à une rupture sentimentale, ca sert aussi à ça la musique.

 

7° Ta chanson honteuse ?

La dernière en date? salama machin de Dalida... cette chanson qui te reste en tête en plus.

8° Un concert mémorable ?

Le choix entre Lcd Soundsystem à St Malo et Arctic Monkeys aux Vieilles Charrues cet été, le second, j'ai pleuré, les mecs la classe, communication néant mais je sais pas il y avait une ambiance cool ce soir là.

9° L'album que tout le monde aime et toi, définitivement tu n'y arrives pas ?

La discographie de Shakaponk pour ne vexer personne.

10° L'album que tu attends avec impatience ?

It's Pleasure De Baxter Dury, des morceaux parfaits pour se dandiner et faire la fête.

Whispered le tube d'octobre.

Baxter Dury - Whispered

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Euphonies 2578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte