Magazine Cuisine

La curcumine une molécule intelligente

Par Affaircenter @affaircenter

La curcumine la molécule intelligente qui cible le mal

Les cibles moléculaires de la curcumine

Par Lin JK 

curcumine
La curcumine possède une activité anti-inflammatoire et est un puissant inhibiteur des enzymes génératrices d’oxygène réactifs, tels que la lipoxygénase / cyclooxygénase, la xanthine déshydrogénase / oxydase, et synthase inductible de l’oxyde nitrique (iNOS); il est un inducteur efficace de l’hème oxygénase-1.

La curcumine est également un puissant inhibiteur de la protéine kinase C (PKC), récepteur de l’EGF de la tyrosine kinase et la kinase IkappaB. Par son action de ciblage de toute inflammation la curcumine inhibe l’activation de NF-KB et les expressions des oncogènes dont c-jun, c-fos, c-myc, NIK, MAPK, ERK, ELK, PI3K, Akt, CDK, et iNOS. Il est considéré que la PKC, mTOR, et l’EGFR tyrosine kinase sont les principales cibles moléculaires de la curcumine.

Il est montré que la curcumine peut supprimer l’expansion tumorale par blocage des voies de transduction du signal dans les cellules cibles. Le promoteur de tumeur TPA oxydant actif PKC par réaction avec des thiolates de zinc, peut être opposé à l’agent de chimio-prévention du cancer tel que la curcumine qui peut inactiver la PKC par oxydation des thiols vicinaux présents au sein du domaine catalytique.

Des études récentes ont indiqué que la dégradation par le protéasome des protéines cellulaires jouent un rôle essentiel dans la régulation de plusieurs processus cellulaires de base, y compris la différenciation, la prolifération, le cycle cellulaire et l’apoptose cellulaire des cellules infectées. Il a été démontré que l’apoptose induite par la curcumine est médiée par la dépréciation de la voie ubiquitine-protéasome.
PMID: 17569214 [PubMed - indexé pour MEDLINE]

Sans que la science actuelle puisse l’expliquer, la curcumine extraite du curcuma agit d’une façon « intelligente » comme programmée pour faire le bien, et est au centre d’immenses recherches en oncologie. En effet, cette molécule qualifiée d’intelligente par son action ciblée dès son entrée dans un corps vivant, s’attaque d’une façon systémique à toute inflammation jusqu’à neutraliser au sein même de l’adn la production de cellules inflammatoires.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17569214

Share Buttoné Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Affaircenter 12585 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines