Magazine Culture

Passons passons puisque tout passe … Apollinaire et d’Ormesson,

Par Mango

Château de saint-fargeau

Passons passons puisque tout passe

Je me retournerai souvent

Les souvenirs sont cors de chasse

Dont meurt le bruit parmi le vent

Je m’ennuyais beaucoup. J’étais très heureux – et je ne m’en doutais pas. Chez nous!  Chez nous! Tout cela avait pris longtemps des allures d’éternité. Et tout cela était fini. 

   C’était l’époque, j’avais onze ans, douze ans, treize ans, où je découvrais Apollinaire se souvenant de l’Ecclésiaste. 
Jean d’Ormesson, de l’Académie française: Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit  
(Chap. IV-  p. 24)

(Photo:  Château de Saint-Fargeau (Bourgogne) où est né et où a vécu Jean  d’Ormesson
À l’origine, Saint-Fargeau était un rendez-vous de chasse fortifié construit en 980 par Héribertévêque d’Auxerre, et fils naturel d’Hugues le Grand et donc frère naturel de Hugues Capet. (Wikipedia)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines