Magazine Culture

{Atelier d'écriture} L'important c'est l'amour

Par Isa1977 @tribulationdisa
On se retrouve aujourd'hui pour ma troisième participation à l'atelier d'écriture de Leiloona et, ça a beau devenir une habitude, j'ai toujours cette appréhension à publier mon texte du lundi.Cette semaine, l'inspiration est venue très facilement car cette image m'a inspiré une partie de vécu.Je vous laisse découvrir cet écrit qui je l'espère vous plaira. Bonne lecture et bonne découverte.

{Atelier d'écriture} L'important c'est l'amour

© Drawoua

Moi, c’est Léo, 9 ans, et je suis un enfant comblé. Le trésor le plus précieux que je peux recevoir chaque jour est l’amour de mes parents et des êtres qui me sont cher.Hier était une journée assez triste mais, maintenant que je grandis,  j’ai besoin de ces moments. Avec mes parents, nous sommes allés rendre visite à mes deux mamies, à mon papi ainsi qu’à mes arrières grands-parents. Quand j’entends parler d’eux à la maison, ça me rend triste car j’aurais aimé les connaître.

Nous sommes d’abord allés voir une mamie et ses parents qui sont donc mes arrières grands parents. Les questions se sont bousculées dans ma tête mais maman est toujours là pour y répondre et faire disparaître mes inquiétudes. Sur la tombe de ma grand-mère, j’ai vu que maman était triste et j’avais envie de la consoler. Je préfère quand elle est heureuse mais il y a ces moments, ces lieux ou la tristesse s’installe sur son visage mais je sais qu’elle finira toujours par retrouver le sourire.Le plus difficile pour moi a été la découverte que j’ai faite sur la tombe de mes arrières grands-parents. Maintenant, je sais lire des dates et je comprends beaucoup de choses. La mamie de maman est décédée en 2005, année de ma naissance. L’ai-je connue sans en garder le souvenir ? Est-elle décédée avant ma naissance ?Ma mère m’explique qu’elle est montée au ciel en juillet, deux mois avant ma naissance. Elle était fière de savoir qu’elle allait être arrière-grand-mère et était impatiente de me connaître mais elle est partie juste avant que je fasse mon apparition dans ce monde. Les larmes coulent, je me sens triste à l’idée de penser que j’aurais pu passer du temps avec elle mais maman me dit que je n’ai pas de regrets à avoir car là où elle est, elle pense à moi.Nous reprenons la route pour aller voir mes deux autres arrières grands parents que je n’ai pas connus. Je me montre fort car je sais que maman est malheureuse aussi et que ce n’est pas un jour facile pour elle.Ensuite, nous allons voir ma mamie et mon papi du côté de mon père. J’ai juste connu son papa qui ne s’est jamais beaucoup occupé de moi mais je n’ai pas connu sa maman qui était déjà partie depuis quelques années quand je suis née.Après cette journée éprouvante, vient enfin le moment de rentrer à la maison. Mes parents se rendent compte que je suis triste mais ils m’expliquent que, même si ce n’est pas facile de ne pas avoir connu ses mamies et d’avoir perdu un papi, il faut continuer à vivre avec le sourire tout en pensant aux personnes qui nous aiment.

Ils ont réussi à faire naître un sourire sur mon visage car ils ont raison, je sais qu’ils sont là pour moi et qu’ils me donnent le plus important : tout leur amour. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Isa1977 5649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines