Magazine Cinéma

Zoolander

Publié le 03 novembre 2014 par Olivier Walmacq

zoolander

genre: comédie
Durée: 1h30
Année: 2002

Synopsis: Derek Zoolander, un célèbre mannequin, est à l'apogée de sa carrière. Couronné trois fois de suite Top model de l'année, il est sur le point de recevoir son quatrième trophée lorsque ce titre lui est ravi par un jeune et ambitieuxchallenger : Hansel. Effondrée, l'idole des podiums décide d'abandonner l'univers futile de la mode pour se ressourcer au sein de sa famille en Pennsylvanie. C'est alors que Maury Ballstein, son agent, et Jacobim Mugatu, un styliste déjanté, proposent à Zoolander de devenir la star de la nouvelle ligne de vêtements Derelicte. Zoolander accepte, mais il est loin de s'imaginer que le diabolique Mugatu, secondé de la troublante Katinka, s'apprête à lui effectuer un lavage de cerveau. Ainsi lobotomisé, Derek pourrait exécuter plus facilement ses ordres, à savoir assassiner le président de la Malaisie.  

La critique d'Alice In Oliver:

On connaît bien sûr Ben Stiller l'acteur, mais moins le réalisateur... On comprend mieux pourquoi au regard de Zoolander, sorti en 2002. En l'occurrence, Ben Stiller est à la fois devant et derrière la caméra. En l'occurrence, pour ce nanar "comique" (c'est vraiment un terme à mettre entre guillemets...), Ben Stiller réunit une belle brochette d'acteurs: Owen Wilson, Christine Taylor, Will Ferrell, Milla Jovovich, Jerry Stiller, David Duchovny, Jon Voight et Vince Vaughn.
Viennent également s'ajouter de nombreuses personnalités "surprises" dans de courtes apparitions: David Bowie, Christian Slater, Winona Ryder, Cuba Gooding Jr, Lukas Haas, Billy Zane, Paris Hilton, Lenny Kravitz, Victoria Beckham, Gwen Stefani, Natalie Portman et Claudia Schiffer.

Pour l'anecdote, Zoolander sera interdit en Malaisie en raison de l'intrigue du film. Attention, SPOILERS ! Derek Zoolander, un célèbre mannequin, est à l'apogée de sa carrière. Couronné trois fois de suite Top model de l'année, il est sur le point de recevoir son quatrième trophée lorsque ce titre lui est ravi par un jeune et ambitieuxchallenger : Hansel. 
Effondrée, l'idole des podiums décide d'abandonner l'univers futile de la mode pour se ressourcer au sein de sa famille en Pennsylvanie. C'est alors que Maury Ballstein, son agent, et Jacobim Mugatu, un styliste déjanté, proposent à Zoolander de devenir la star de la nouvelle ligne de vêtements Derelicte

zoolander (1)

Zoolander accepte, mais il est loin de s'imaginer que le diabolique Mugatu, secondé de la troublante Katinka, s'apprête à lui effectuer un lavage de cerveau. Ainsi lobotomisé, Derek pourrait exécuter plus facilement ses ordres, à savoir assassiner le président de la Malaisie.  
Zoolander est aussi le troisième long-métrage de Ben Stiller après Génération 90 et Disjoncté. Avec ce film, Ben Stiller confirme son intérêt pour la comédie totalement déjantée, un peu trop peut-être. Pourtant, certaines grandes personnalités du cinéma défendent le film. C'est par exemple le cas de Terrence Malick, qui considère Zoolander comme le ou l'un de ses films préférés. Oups...

Ceci dit, cette comédie semble posséder ses fans. Personnellement, j'ai déjà vu des forums consacrés au film et qui le considèrent comme une comédie incomprise. Autant le dire tout de suite, et vous l'aurez compris, je ne fais pas partie des ardents défenseurs de Zoolander.
Lors de sa sortie au cinéma, Zoolander connaîtra un succès assez mitigé, mais le film se rattrapera lors de sa sortie en dvd. A priori, une suite devrait être réalisée en 2015 par les soins de Justin Theroux. Conçue pour devenir une comédie culte, Zoolander mérite plutôt l'indifférence que le mépris. En l'occurrence, Ben Stiller s'attaque à l'univers "fashion", celui de la mode et des top-models imbéciles, sponsorisés par les dentifrices "Email Diamant".

zoolander1

Ben Stiller joue à fond la carte de la caricature et semble réellement s'amuser. L'acteur-réalisateur a le mérite de faire appel à des valeurs sûres, notamment Owen Wilson et Will Ferrell, qui viennent apporter leur petit grain de folie. Parallèlement, Ben Stiller joue parfois la carte de l'espionnage. Sur ce dernier point, Zoolander n'est pas sans rappeler (parfois) les aventures de l'excentrique Austin Powers. Hélas, la comparaison s'arrête bien là.
Le côté espionnage n'est pas forcément l'aspect le plus réussi du film. Néanmoins, contre toute attente, à force de verser dans l'excès et la caricature à outrance, Zoolander finit par provoquer quelques rictus imbéciles. Toutefois, cela reste trop lourdingue pour placer cette comédie dans le rang de certains grands délires qui ont marqué le noble Septième Art.
Bref, Zoolander n'est rien d'autre qu'un gros nanar volontaire. Que dire de plus ???

Note: 03/20
Note nanardeuse: 16/20


Zoolander - Walk Off Scene par Flixgr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines