Magazine Conso

Gone Girl

Publié le 03 novembre 2014 par Sixthematique @Sixthematiques

508784.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Vous en avez probablement entendu parler car il a été assez médiatisé donc je ne m’attarderai pas à vous faire un résumé! Par ailleurs, cet article va être parsemé de spoilers qui seront lisibles en surlignant le texte pour que seuls ceux qui le veulent les lisent.

En général, les thrillers, c’est pas trop mon truc. Trop de suspens, trop de stress pour moi. Mais celui-là n’est pas comme les autres. Il dépasse même les limites de ce genre de film, avec un excellent scénario. 2h30 de film qu’on ne voit pas passer, 2h30 de film où l’on est tenu en haleine pour savoir ce qu’il va se passer la minute d’après. Des retournements de situation en veux tu, en voilà et une fin qui disons est assez curieuse. Du moins totalement inattendue. Après tout, c’est exactement ce que l’on attend de ce genre de film. Et encore plus d’un film de David Fincher. Tout au long de l’histoire, ces retournements de situation complètement fous vont nous faire tirer des conclusions qui une à une se révèleront erronées. SPOILER:/ En effet, qui n’a pas pensé que le couple qui vole l’argent d’Amy n’allait pas la reconnaitre, surtout en voyant son petit planning machiavélique accroché au mur? 

C’est une histoire plutôt effrayante, mais pas une histoire d’horreur non plus, bien menée par ce couple d’acteurs que forme Ben Affleck et Rosamund Pike, notamment cette dernière qui est parfaite dans son rôle: SPOILER /glaciale, manipulatrice à l’extrême, prête à tout pour arriver à ses fins./ Ben Affleck est très bon aussi, notamment dans son rôle de mari seul face aux médias qui le soupçonnent et qui retournent toute la population contre lui. D’ailleurs, cette petite critique des médias américains est plutôt bien menée, on voit bien à quel point chaque individu est mené en bateau ou comment amadouer toute une société. Ça fait encore plus réfléchir à la manipulation médiatique. 

Cependant, je trouve des incohérences dans ce film et je me pose des questions sur certaines parties de l’histoire. SPOILER /Par exemple, si un journal intime comme celui qu’Amy a laissé en tant que preuve, ou la mare de sang après l’agression qu’elle a simulé avaient existé, je pense que même si la femme était toujours vivante, le mari en prendrait pour son grade. Ensuite, l’ex petit ami qu’Amy a fait passer pour un violeur aurait pu se manifester, surtout après la réapparition d’Amy qui dit s’être faite kidnappée et violée, il aurait pu s’allier avec Nick afin de révéler la vérité. Aussi, les caméras du chalet de Desi Collings, mis à part la simulation de la fausse couche, n’indiquent en aucun cas des faits de violence, au contraire… Autre question, d’ordre assez futile cette fois, comment est-ce possible de grossir autant en seulement 3 jours???/Bref, des petits détails mais qui me laissent quand même un petit goût amer dans la bouche quand je repense à ce film. 

Bon par contre, en tant que grande fan de la série How I met your mother, j’avoue ne pas réussir à entrer dans le personnage joué par Neil Patrick Harris car pour moi ça reste Barney Stinson, le croqueur de femmes…

Bande-annonce:

Gone Girl de David Fincher
Avec Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris, Carrie Coon, Kim Dickens
Sorti au cinéma le 8 octobre 2014.

Manon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixthematique 2744 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte