Magazine Emarketing

Les trucs et astuces pour faire parler de vous dans la presse – Walkcast Communiqué de Presse [8]

Publié le 04 novembre 2014 par Frederic Canevet @conseilsmkg
Les trucs et astuces pour faire parler de vous dans la presse – Walkcast Communiqué de Presse [8]

Dans cet article nous allons voir comment faire pour avoir des retours journalistes et éviter que le communiqué de presse.

1 – Personnalisez les messages que vous envoyez aux journalistes

La première chose pour avoir un meilleur taux de retours est de faire un message personnalisé avec le nom du journaliste, et en mentionnant la publication et les articles qu’il a déjà faits, et ensuite le fait que vous avez fait quelque chose qui pourrait les intéresser.

Ça peut donner quelque chose du genre : « Bonjour Frédéric, j’adore votre magazine Capital. J’ai vu la semaine dernière votre article sur tel sujet. C’était vraiment sympa, plein d’informations intéressantes, j’ai beaucoup appris. Je vous écris parce que ça m’a fait penser à quelque chose : nous avons actuellement dans mon entreprise une histoire similaire et qui pourrait intéresser vos lecteurs. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à m’appeler au … ou à me contacter par e-mail… »

Vous pouvez bien sûr le faire de manière un peu plus fournie, mais ça vous permet d’avoir un texte plus personnalisé que le simple envoi du communiqué de presse qui tombera dans les boites collectives et sera traité en 5 minutes.

2a49ef7

Généralement on vous répond lorsque vous envoyez ce genre d’emails, et on vous dit que c’est très bien ou que ça ne va pas, et si nécessaire vous pouvez faire une deuxième proposition et ça peut bien fonctionner si vous réussissez à établir une bonne relation avec la personne.

Vous pouvez essayer plusieurs fois, mais il ne faut pas hésiter à relancer sur d’autres sujets régulièrement.

Pour cela il est très important de tenir un jour à fichier Excel, qui vous servira certes à contacter les journalistes, mais aussi à ne pas les appeler deux fois.

Il n’y a rien de pire que d’envoyer deux fois la même demande à un journaliste.

Tout l’aspect personnalisation que vous avez fait avant tombera à l’eau.

Mettez dans un fichier Excel le nom de la personne, ses coordonnées, la date à laquelle vous avez envoyé votre message et la thématique ainsi que les infos comme le retour.

Vous savez ainsi qui relancer dans votre campagne de promotion.
Une chose que je vois trop souvent dans ce genre de message : les gens personnalisent la première ligne, et ensuite c’est un copier-coller.

Ça se voit car la mise en forme, la taille de la police, etc est différente.

Mon astuce est de copier-coller l’intégralité du texte dans le bloc-notes de Windows, comme ça toute la mise en forme saute, et de mettre juste « bonjour », laisser la place pour le prénom, et personnaliser un petit peu le message.

brand-journalism-Trevor-McClintock-Belfast

Bien entendu, il faut aller dans un premier temps sur le site et voir le nom de la personne, ou aller dans l’ours si c’est un magazine.

L’ours, c’est cette page au dos de la couverture qui récapitule les personnes de la rédaction avec leurs coordonnées.

2 – Sélectionnez le média, et ensuite trouvez un sujet et un angle d’attaque

La deuxième chose important à connaitre : si vous voulez à coup sûr obtenir un retour important, commencez par faire l’inverse : au lieu de sortir le communiqué et ensuite trouver les personnes intéressées, travaillez d’abord sur le média et ensuite trouvez un sujet.

Cela  veut dire identifier dans quel média vous voulez intervenir, et uniquement ensuite trouver une idée pour qu’ils parlent de vous.

C’est très simple : il s’agit de créer une actualité pertinente pour le journaliste, et d’avoir une information non commerciale.

Par exemple, vous voulez passer dans le magazine Capital.

Vous savez que votre article doit parler d’économie.

Ce sont généralement les patrons, les entreprises qui réussissent, etc. qui intéressent les journalistes de ce magazine.

Vous devez donc vous demander ce que vous pourriez avoir dans votre entreprise qui pourrait faire un communiqué de presse.

Par exemple vous êtes peut-être une entreprise française qui résiste à la délocalisation, vous êtes numéro 1 dans votre secteur à cause de ce que vous avez fait d’innovant, vous surfez sur une nouvelle tendance à la mode…

Vous allez créer l’actualité dans votre entreprise en partant du point de vue du  journaliste, ce qui est bien plus efficace et qui vous donnera plus de résultats.

Dans un autre ordre idée, si vous voulez passer dans les “gratuits” comme 20 Minutes, Métro… vous savez que ce sont plutôt des anecdotes, des actualités rapides, des photos… qui vont les intéresser.

Donc vous devez voir comment créer quelque chose dans ce style-là : un Guiness des records ou des choses étonnantes.

Pour Femme Actuelle, vous parlerez d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, vous donnerez des trucs et astuces pour avoir un équilibre entre vie perso et pro pour une femme, vous ferez une étude sur vos clientes, etc.

Tout est une affaire d’angle, vous devez trouver un angle d’attaque, une idée, qui plaira au journaliste.

3 – Proposer un projet de sujet à un journaliste, et vous le réalisez s’il est d’accord

new-marketing-strategy-500p

Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez toujours partir d’un sujet, d’une actualité, d’une étude… mais vous n’êtes pas obligé de créer dès le départ le contenu pour ce communiqué de presse.

Vous pouvez montrer ce que vous pouvez faire pour un article (ex: une étude, une vidéo…), et si la personne est intéressée vous réalisez le projet à 100%.

Vous pouvez par exemple dire que vous voulez faire une étude sur vos clientes, et vous proposez au journaliste une exclusivité sur les résultats dans les prochains jours.

Une autre option est d’étudier des actualités qui fonctionnent bien dans votre secteur (ou en dehors de votre secteur), et vous proposez à quelques journalistes ce même type de contenus.

Vous vous réservez ainsi un peu de temps pour peaufiner votre contenu.

Vous faites 80% du contenu, c’est-à-dire que vous faites l’étude et ressortez quelques chiffres, puis si vous sentez que ça mord bien, vous mettez en forme l’étude, rajoutez éventuellement quelques questions que vous posez aux clientes avec des témoignages, etc.

Il faut quand même réussir à avoir 80% du contenu que vous mettez en avant, mais vous n’êtes pas obligé d’avoir quelque chose qui est réalisé à 100% car ça prend du temps et de l’énergie, et si vous n’avez aucun retour ça ne sera pas rentable.
Ces 3 techniques fonctionnent extrêmement bien et que vous pouvez renforcer avec un média kit ou un gadget que vous envoyez aux journalistes en niveau de relance téléphonique, et au cas où, vous pouvez quand même relancer la personne par téléphone.

Le mieux est d’envoyer un élément physique comme un courrier ou gadget, avant le téléphone, autrement ça fait vendeur de soupe.

Les trucs et astuces pour faire parler de vous dans la presse – Walkcast Communiqué de Presse [8]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog