Magazine Culture

Les inconstances de Constance

Publié le 04 novembre 2014 par Lael69
Les inconstances de ConstanceMartine Delerm
Seuil JeunesseParu en Octobre 201432 pages13,50 euros
Album Jeunesse dès 7/8 ansThèmes : Poésie, Philosophie, Humeurs
Dans cet album, Constance, une jeune fille ne veut pas choisir. Elle est comme ça Constance, faite d'envies changeantes, d'humeurs fluctuantes, mais c'est ce qui fait son charme. Ne pas savoir ce que l'on veut ou au contraire être sûr de soi, vouloir une chose puis son contraire... Les inconstances de Constance, le nouvel album de Martine Delerm renoue avec cet univers un brin philosophique, très poétique qui nous force à plonger dans notre propre "moi". Il y a quelque aussi d'étonnamment innocent, empli de candeur dans les propos...rappelant nos souvenirs d'enfance. Constance serait-elle une girouette ? Ce n'est pas tellement qu'elle change d'avis, c'est plutôt qu'elle complexifie la chose tout en la rendant charmante. On la suit dans ses pensées inconstantes, tour à tour fragile, déterminée, volontaire, courageuse et attachante. Constance étonne, agace, fait sourire, surprend, énerve. Soit, Constance ne veut pas choisir... Et alors? Elle veut tout à la fois : aimer son passé, vivre l'instant présent et s'en réjouir, rêver à demain, aimer l'automne...vivre quoi! . Jeune, jolie, le temps lui appartient fait de bonheur, de moments simples et si beaux à la fois. Elle veut les deux à la fois.
Les illustrations de Martine Delerm que j'affectionne particulièrement pour leur douceur et leur symbolisme représentent toutes ces inconstances grâce à des mises en scènes concrètes. L'important est d'évoluer, monter, descendre, grandir, réfléchir... mais ne pas rester immobile. Le texte est métaphorique, porteur de sens et de poésie. Musique, écriture, art, nature, saisons accompagnent les pérégrinations, les mots filent et défilent dans un style toujours introspectif et propice à la réflexion existentielle. Dans cet album fantasque et fantaisiste aux illustrations tendres faites au pastel, Martine Delerm dresse le portrait d'une petite fille riche de diversités, de défauts et de qualités, qui aime les contraires, s'en délecte et compose avec. Parce que l'humain est différent, complexe mais source de joie et de bonheur. Les inconstances de Constance peuvent passer pour des frivolités, des états d'âme, des sautes d'humeur mais en lisant cet album, on s'aperçoit qu'elles sont nullement superficielles et participent à l'apprentissage de la vie et de ses infinis possibles. Encore un bien joli titre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine