Magazine Culture

Zaz "Paris"

Publié le 04 novembre 2014 par Gjouin @GilbertJouin
Hier soir, sous l’égide de Radio Bleu, Zaz a donné un mini-concert privé au 22ème étage de la Maison de la Radio. Une vue sur les toits de Paris à 360° degrés servait de cadre idéal pour la présentation de son nouvel album, tout simplement intitulé « Paris ». Entourée de sept excellents musiciens, la jeune femme, avec sa générosité, sa fougue et sa joie de vivre naturelles, a interprété cinq chansons, quatre figurant sur ce troisième opus (Sous le ciel de Paris, La complainte de la Butte, La Parisienne et Paris sera toujours Paris) puis, en guise de rappel, Comme ci, comme ça, un des titres phare de son CD précédent, Recto Verso.

Zaz, qui avait pourtant songé à prendre une année sabbatique, n’a pas résisté à l’idée de reprendre quelques unes des chansons rendant hommage à la capitale. Dans cet album, qui sortira le 10 novembre, et sur lequel je reviendrai en détail, figurent treize titres, dont bien sûr les quatre qu’elle nous a dévoilés la nuit dernière dans ce décor idyllique malgré la pluie. Lorsqu’on détaille le sommaire de ce nouvel album, on ne peut que se sentir alléché.
Trois chansons sont orchestrées par le mythique arrangeur aux 27 Grammy Awards, celui-là même qui a posé son empreinte sur Thriller et Beat It de Michael Jackson, Quincy Jones (81 ans) : Champs Elysées, I Love Paris – J’aime Paris, J’aime Paris au mois de mai.En outre, Zaz s’est offert trois somptueux duos :-   I Love Paris - J’aime Paris, avec la prodige de 20 ans, Nikki Yanofsky.-   La romance de Paris, avec Thomas Dutronc.-   J’aime Paris au mois de mai, avec le prodige de… 90 ans, Charles Aznavour.

Fidèle à elle-même, Zaz ne fait jamais les choses à moitié. Devant les quelques dizaines d’invités, elle s’est donnée à fond avec un grand sourire et sa gestuelle si particulière. Sa complicité avec ses musiciens n’était pas feinte, elle était totale. Et la Tour Eiffel qui se dressait ) droite de la scène improvisée n’a pas pu s’empêcher de scintiller à l’unisson de la chanteuse, nous permettant de vivre un moment privilégié plein de romantisme, de swing et de poésie.
Zaz, une étoile de plus dans la Ville Lumière…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gjouin 18712 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine