Magazine Cinéma

Critique Dvd: Monster Boy

Par Cinedingue @cinedingue

71TrWHJERbL._SL1417_

  • Date de sortie :  Inédit en salles en France
  • Réalisé par : Jang Joon-Hwan
  • Avec : Kim Yun-seok
  • Durée : 2h6min
  • Pays de production : Corée du Sud
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Hwayi : Gwimuleul samkin ahyi

LE FILM:

4.5

Hwayi mène une vie paisible avec ses cinq pères, de redoutables tueurs… Enfant, ses pères lui ont appris le maniement des armes et l’art de tuer un homme de sang froid… Mais lors de sa première mission, les choses tournent mal et Hwayi découvre que ses pères ne sont peut-être pas ceux qu’ils prétendent… Qui est-il réellement ? En proie au doute, Hwayi va peu à peu devenir tel que ses parents l’ont façonné : un tueur impitoyable à leur image…

Régulièrement l’éditeur Wild Side nous permet de découvrir quelques DTV qui nous arrivent d’Asie, généralement de Corée du Sud, avec plus ou moins de bonheur! Ici c’est l’extase!

Premier film depuis 10 ans de Jang Joon-Hwan, ce Monster Boy est un grand thriller sadique dans la lignée des Old Boy ou The Murderer. Le scénario, très riche et très malin, mélange de revenge movie, de mélodrame et de film d’action, est illustré par une mise en scène et un montage absolument ahurissants! Geysers de sang, poursuites automobiles, gunfights, tout y est pour les amateurs de ce type de cinéma! Le résultat est passionnant, jubilatoire, et ce, jusqu’au bout du générique de fin, petit chef d’oeuvre à lui seul! Un très grand film!

BONUS:

3.5

Outre un making of un peu promo, on trouve des interviews des comédiens.

TECHNIQUE:

4

Pour le support, la perfection!

VERDICT:

4.5

Un grand film à découvrir absolument!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Wild Side Video

Critique Dvd: Monster Boy

Critique Dvd: Monster Boy

Concernant ces publicités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinedingue 14834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte