Magazine Culture

Paul Durand-Ruel - Le pari de l'impressionnisme

Par Apollinee

affichepdr.jpg

La lecture de Chercheurs d'art  (Yann Kerlau , ed. Flammarion, mars 2014- billet de faveur en vitrine  du blog) vous aura convaincus de découvrir l'exposition consacrée au célèbre "marchand des impressionnistes".

Vous ne le regretterez pas.

Du 9 octobre au 8 février 2015, le musée du Luxembourg (Sénat) présente  quelque 250 toiles acquises et pour une part revendues,  sinon... rachetées par Paul Durand-Ruel (1831-1922) selon un parcours didactique et attrayant . Une bagatelle si l'on songe que l'appartement de la rue de Rome exposait pas moins de 300 toiles, faisant des lieux un musée ou une vitrine commerciale, selon le cas.

Visionnaire, téméraire et génial, ce bon père de famille catholique et tôt veuf achète par lots entiers les oeuvres de certains artistes, histoire d'en contrôler la cote. Sa frénésie acquisitive lui fait un temps frôler faillite; le crédit de l'Union générale et, par la suite,  un développement exponentiel  Outre-Atlantique de cette passion contagieuse font des galeries Durand-Ruel la plate-forme obligée du marché impressionniste.

Un pari hautement gagné.

 Paul Durand-Ruel. Le Pari de l'impressionnisme . Manet, Monet, Renoir...au Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard (Paris VI)

Ouvert tous les jours, de 10 à 19 h 

Visites guidées sur réservation

www.muséeduluxembourg.fr 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines