Magazine Beaux Arts

Niki de Saint Phalle: une sacrée Nana belle et en colère.

Publié le 06 novembre 2014 par Lifeproof @CcilLifeproof

Tout le monde connait Niki de Saint Phalle et plus particulièrement ses nanas colorées aux courbes généreuses et voluptueuses, mais finalement personne ne connait vraiment son œuvre.

BD_Leaping Nana

Leaping Nana. Planche de Nana Power. 1970. 76 x 56 cm. Sérigraphie sur papier vélin d’Arches. Sprengel Museum, Hanovre, donation de l’artiste en 2000. © 2014 Niki Charitable Art. Foundation, All rights reserved

Niki de Saint Phalle est née en 1930 sous le nom de Catherine Marie Agnès de Saint Phalle, fille d'une mère “dragon”, “dévoreuse” comme elle le dit elle-même, grande bourgeoise franco-américaine et d'un père aristocrate français, banquier à New-York qui l'a violée à l'âge de 11 ans (ce n'est qu'à 64 ans qu'elle révélera ce terrible secret). Élevée dans la pure tradition du mariage, devenue femme-objet lorsqu'elle faisait les couvertures de Vogue et Life, Niki de Saint Phalle eut une jeunesse dorée mais difficile.

BD_La Mort du Patriarche CR547 (LC)

La Mort du Patriarche, 1972. 251 x 160 x 40 cm. Peinture et objets divers sur panneau. SprengelMuseum, Hanovre, donation de l’artiste en 2000. © 2014 Niki Charitable Art Foundation, All rights. Reserved / Photo : Laurent Condominas

Elle rejeta totalement sa famille, se révolta contre l'hypocrisie de la société, contre son ordre moral, ses convenances, son absence de liberté et son mépris des femmes.

Niki de Saint Phalle est féministe dès l'âge de douze ans et c'est à l'âge de 23 ans, après un internement psychiatrique, qu'elle prend conscience de son désir viscéral de créer. Pure autodidacte, elle assume complètement son absence de savoir académique. Niki est une artiste hors norme, rêveuse, avec la folie des grandeurs : rêver en grand et réaliser en grand. Niki de Saint Phalle voulait devenir une héroïne.

BD_Californian Diary (Black is different) (EK)

Black is Different. Planche de Californian Diary, 1994. 80 x 120 cm. Sérigraphie. Niki Charitable Art Foudation, Santee, USA. © 2014 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / Photo : Ed Kessler

Elle fut membre du groupe des nouveaux réalistes aux côtés d'Yves Klein, Armand, Martial Raysse etc., et, outre-atlantique, avec l'avant-garde américaine, Jasper Johns, Rauschenberg etc. Elle côtoyait aussi des poètes et des chorégraphes, mais son évolution dans le milieu culturel et artistique ne l'a jamais empêchée d'être indépendante et de prôner une voie qui lui était toute personnelle. L'œuvre de Niki de Saint Phalle est radicale, expressive.

De la peinture aux reliefs, à la sculpture et à l'architecture, l'artiste passe de l'un à l'autre pour créer quelque chose qui serait en rapport avec elle, avec nous, avec la société en général.

Son travail est une explosion, un spectacle, une révolte, un espace dans lequel elle peut exprimer sa détresse.

BD_la toilette

La Toilette, 1978. Femme : 160 x 150 x 100 cm. Table : 126 x 92 x 80 cm. Papier collé peint et objets divers. Collection MAMAC, Nice, donation de l’artiste en 2001. © Niki Charitable Foundation / ADAGP, Paris. 2014 / photo : MAMAC / Muriel Anssens

L'exposition qui lui est consacrée au Grand Palais est étonnante, quasi démesurée, à l'image de sa créatrice. On déambule à travers ses différentes phases créatives. On plonge dans ses peintures et assemblages. On entre dans ses actions tirs, ses tableaux exécutés à coups de carabine d'où jaillissent des pluies de couleur. Elle enfouissait les sachets derrière la toile et les couvrait de plâtre. Les toiles devenaient ensuite des cibles sur lesquelles elle tirait. Elle tirait contre son père et contre tout ce qui la révoltait.

L'exposition présente aussi sa période blanche, thérapeutique, liée aux moments noirs et graves de son existence avec sa série des mariées, couvertes de dentelles et pourtant si lourdes. Il y a aussi ces images d'accouchement, brutales et impudiques qui évoquent la douleur d'enfanter ; le bestiaire inspiré de films de séries B et de contes de fées ; les nanas généreuses à la fois légères et lourdes, colorées, dansantes mais sans visages ; la sculpture monumentale et les projets architecturaux pharaoniques. Plus qu'un aperçu, cette exposition nous précipite dans la puissance artistique de cette femme. Puisque non, la puissance n'est pas seul apanage des hommes.

BD_Leto ou la crucifixion

Leto ou La Crucifixion, 1965. 236 x 147 x 61,5 cm. Objets divers sur grillage. Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Centre de création industrielle, Paris, achat en 1975. © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Georges Meguerditchian

Débordée par ses idées, Niki de Saint Phalle exprime la situation de la femme dans le monde, ses problèmes, son avantage aussi par rapport à l'homme. L'homme jaloux puisqu'il ne peut pas créer, ne peut pas mettre au monde. Son travail artistique est personnel, transgressif et visionnaire, il remet en cause, explore les douleurs. Elle exprime une poésie qu'elle sent en elle, une poésie féminine puisqu'elle est femme.

J'ai été particulièrement bouleversée par l'œuvre de cette femme-artiste. Une créatrice, que je ne connaissais quasiment que par l'intermédiaire de ses nanas. J'ai ainsi pu découvrir un monde poignant et une femme dont le discours reste profondément actuel, profondément important à mon sens. Cette exposition permet de remettre sur la place publique le débat à propos des artistes-femmes et plus largement de parler du rôle et du statut de la femme dans une société toujours dominée par les hommes.

Niki de Saint Phalle aurait eu 84 ans et elle aurait pu être aussi une héroïne de roman. 

Anaïs.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Informations pratiques :

Exposition du 17 Septembre 2014 - 02 Février 2015

Grand Palais, Galeries nationales

3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris

Tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi)
Fermeture hebdomadaire le mardi

Pendant les vacances scolaires de Noël (20 décembre-3 janvier) : de 9h à 22h


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lifeproof 5971 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines