Magazine Culture

Cinéma : A long way down

Publié le 08 novembre 2014 par Framboise32

a long way down

Comédie dramatique britannico-allemande de Pascal Chaumeil avec Pierce Brosnan, Toni Colette, Aaron Paul, Imogen Poots, Sam Neil, Rosemund Pike, Tuppence Middleton, Joe Cole, Josef Altin, Ilan Goodman, Mohammed Ali, Diana Kent, George Hewer,

Synopsis : Lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, 4 personnes font connaissance par hasard sur le toit d’un gratte-ciel de Londres. Elles ont toutes la même intention: mettre fin à leur vie. Surpris de se retrouver parmi d’autres désespérés, aucun des 4 suicidaires ne parvient alors à sauter dans le vide. Au lieu de cela, ils passent le reste de cette nuit mouvementée ensemble et concluent un pacte l’aube venue: ils devront encore attendre le jour de la Saint-Valentin avant de pouvoir mettre fin à leurs jours. Il ne leur reste alors plus que 6 semaines à vivre ensemble…

A long way down est le nouveau film de Pascal Chaumeil (l’Arnacoeur). A long way down  est  une adaptation du roman de Nick Hornby. Le film a été présenté en sélection à la dernière Berlinale. 

Martin Sharp ancien présentateur tv à succès, mélé à un scandale, décide de se suicider du haut d’un immeuble la nuit de la saint sylvestre. Il est bientôt rejoint par Maureen, lasse de sa vie qui veut également se suicider.  Ensuite arrive Jess Crichton, puis J.J. un jeune homme malade. Aucun des 4 n’arrive à passer à l’acte.  Ils se donnent jusqu’à la saint Valentin pour se suicider. Durant les 6 semaines qu’ils leur restent, ils ne se quittent plus.A eux de trouver une raison de vivre et de persuader les autres que la vie vaut la peine d’être vécue. Le réalisateur a découpé son film, nous présentant chacun des personnages. Transposition du roman qui dédie un chapitre à chacun des personnages pour relater leur point de vue. L’histoire prend ensuite une tournure improbable ou nos 4 dépressifs deviennent des célébrités. Viennent ensuite leurs vacances…

Le film parle de la vie, de la mort, et de l’amitié. Adapté du roman de Nick Hornby et même si ce n’est pas simple d’adapter un roman au cinéma, l’ensemble paraissait prometteur. Côté scénario, il est bien dommage que les personnages ne soient pas assez approfondis. On se demande ou sont les proches de nos 4 protagonistes. Les 4 quand ils se rencontrent sont parfaitement seuls. Ca doit etre pour çà que ces 4 personnes hyper différentes s’entendent aussi bien !  En fait on ne fait que survoler le tout. Ca manque d’épaisseur.

La vraie réussite est dû au casting de qualité, Pierce Brosnan, Toni Collette, Aaron Paul, Imogen Poots. Pierce Brosnan interprète parfaitement un personnage apathique assez agacant du moins au départ. Toni Collette, en mère courage fatiguée, toujours excellente, est touchante. On est aussi touchée par la jeune Imogen Poots, une jeune fille en détresse. La juene femme est fille de politicien traumatisée par la disparition de sa sœur.  La jeune actrice est la révélation du film. Et puis il y a les peurs de Aaron Paul…

La bande originale est sympa (I Will Survive de Cake, I Found You d’Alabam Shakes, In This Shirt de The Irrepressibles..) et quelques décors sont magnifiques

Le film est entre rires et larmes. Un certain charme se dégage de A long way down. Tout ceci grâce au casting qui sauve la paresse du scénariste et ses faiblesses.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine