Magazine Cinéma

Interstellar

Par Marymalo
InterstellarSur 2h48 de projection, il y a forcément des beaux moments mais même avec Matthew McConaughey (quelle présence, il est sexy aussi en combinaison de cosmonaute!) le temps paraît bien long ! Quel fatras de scientifico-fiction sans éviter les grandes envolées d'amour père-fille à l'américaine !
Je n'aime pas les films de science-fiction et j'avais toujours shunté les films de  Christian Nolan mais je pensais être éblouie par les techniques cinématographiques comme je l'avais été par   Gravity. En dépit de très belles images de la planète gelée, je n'ai pas retrouvé ces sensations de l'infinité cosmique. Dommage aussi qu'Anne Hataway paraisse elle aussi « gelée », elle reste, quoiqu'il arrive, imperturbable et donc ni très vivante, ni très intéressante. Cependant le robot lui nous parle si bien que l'on a tendance à s'agripper dans son siège lorsque l'on nous prévient qu'il va y avoir accélération...... Un film à réserver aux jeunes qui retrouveront leur univers favori des jeux vidéos et les images numériques....


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines