Magazine Culture

Quand les marins vénitiens découvraient les Amériques

Publié le 09 novembre 2014 par Oliaiklod @Olia_i_Klod

Le 12 mai 1492 Christophe Colomb partit de la ville de Santafé avec une invocation à la Sainte Trinité. Le 23 du même mois, dans l’église de San Giorgio, dans la ville de Palos, il remettait au notaire Francesco Fernández l’ordre du Roi d’Espagne pour l’équipement de de deux caravelles placées sous son commandement direct.

Partirent avec lui 90 hommes, dont on connait, de nos jours, les noms et les nationalités de presque tous, il étaient andalous, basques, galiciens, et il y avait cinq étrangers : un portugais et quatre italiens, dont le vénitien Giovanni Vezzagno.

Le vendredi 3 août, jour de la Saint Georges, l’aventure commençait.

En 1493 Colomb baptisait une côte du Nouveau Monde du nom de La Natividad, et y créa, au nord Puerto Plata, sa première colonie où il laissa Giovanni Vezzago parmi une trentaine de ses hommes. De nos jours, on connait cette ville sous le nom de Saint-Domingue.

denaro_aquileia_1412_1420

Il y a une quinzaine d’année, on découvrit, en République Dominicaine, une monnaie émise par le Patriarcat d’Aquilée entre 1412 et 1420. Il s’agit d’un centime de 12 bagattini, du patriarche Ludovico di Teck. Sur le côté pile, il y a le blason du patriarche et la légende LODOVICUS ° DUX ° D ° TECH sur le côté face une Vierge à l’enfant et l’indication PAThA AQUILE.

Une trace, peut-être, de ce marin vénitien qui, le premier, peupla le Nouveau Monde.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oliaiklod 11319 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines