Magazine Culture

Steve Mosby : Derniers instants

Par Stephanie Tranchant @plaisir_de_lire

Derniers instants de Steve Mosby   3,5/5 (26-09-2014)

Cinquième roman de l’auteur (quatrième publié en France), Derniers instants (417 pages) doit paraître le 6 novembre 2014 aux Editions Sonatine.

9782355840739_1_75 (110x173).jpg
    

L’histoire (éditeur) :

Brisé par le suicide de sa femme, Alex Connor a tout quitté : son métier, ses amis, son pays. Lorsqu’il apprend que Sarah, sa meilleure amie, a été assassinée, il revient pour la première fois dans la ville où il a longtemps vécu. La police ne tarde pas à mettre la main sur le coupable. Mais en dépit des indications données par celui-ci, le corps de Sarah reste introuvable.

Pendant ce temps-là, à l’autre bout du pays, Paul Kearney est sur les traces d’un tueur en série. Une femme vient d’être enlevée, il sait qu’il n’a qu’une semaine pour la retrouver.

Alex et Paul sont l’un comme l’autre encore loin de s’imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s’acheminent...

Mon avis :

Alex Connor, a choisi de s’exilé depuis le suicide de sa femme. Loin de sa famille et de ses amis, il parcourt l’Europe depuis deux ans grace à l’assurance vie de celle-ci. Il est sur le point de quitter Venise pour une nouvelle destination, lorsqu’il apprend par les média la mort de Sarah, une amie poche. Son assassin, James Connor, le frère d’Alex, vient d’avouer son crime mais refuse de dire où se trouve le corps. Abasourdi, Alex décide de retrouver l’Angleterre pour découvrir ce qui se cache derrière cet horrible fait divers. Il va alors mener sa propre enquête et revenir sur les investigations de Sarah, journaliste spécialisée dans les affaires criminelles. Il tombe alors sur une série de photos et sur une vidéo mettant en scène Marie son épouse…

Pendant ce temps, l’inspecteur Paul Kearney poursuit son investigation sur 5 cas d’enlèvements. Trois corps ont déjà été retrouvés vidés de leur sang, et il tente désormais de retrouver l’une des deux jeunes femmes encore portées disparues, Rebecca Wingate dont il est convaincu de sa survie. Un homme est appréhendé par hasard suite à un accident de la route, avec à l’arrière de son véhicule des bouteilles contenant le sang des victimes, pourtant, ses empreintes de correspondent pas à celles retrouvées sur les trois corps….

Derniers instants est un thriller qui possède plusieurs fils conducteurs qui arrivent à se croiser sans pourtant jamais s’emmêler. L’histoire est bien rythmée et même si elle semble parfois décousue (du fait de ces deux principales histoires parallèles), elle se construit petit à petit pour prendre une ampleur insoupçonnée et s’aventurer sur des thèmes très dérangeants : le voyeurisme, la pédophilie… Difficile d’imaginer que certaines personnes puissent s’alimenter de la souffrance des autres. Et encore plus perturbant de se dire que quand il y a  « demande », il y a « offre ».

Steve Mosby crée des personnages encore très torturés et durement touchés par la vie (et je ne parle pas des dépravés qui peuples ces pages !).  Qu’il utilise la première (Alex Connor) ou la troisième personne (Paul Kearney), une certaine empathie se fait naturellement pour ces deux hommes qui mènent tant bien que mal leur combat pour la vérité et contre le Mal. Leur fardeau respectif leur donne un côté mélancolique qui m’a émue, jusqu’aux dernières révélations.  Et ce que j’aime le plus dans les livre de Mosby c’est cette capacité à relever ce qu’il y a de plus sombre de la condition humaine, et toujours de manière réaliste, rendant ses roman encore plus inquiétants.  Et si on ajoute à cela des descriptions précises de certaines scènes, ça porte parfois au cœur, mais Derniers Instants gagnent alors en intensité.

Si j’ai préféré ses premiers romans (qui m'ont davantage angoissée), celui-ci ne manque pas pour autant d’intérêt. L'intrigue est cohérente, l'écriture simple, les rebondissements présents et il tient bien en haleine. Derniers Instants devrait ravir les amateurs de thrillers qui n’ont pas peur de s’aventurer dans l’horreur humaine.

10_mosby (111x173).jpg
  
6499681 (113x173).jpg
  
9103745 (109x173).jpg
  
16020085 (108x173).jpg
  
17934051 (108x173).jpg
  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Derniers et premiers rayons

    Derniers premiers rayons

    J'ai un tel retard dans le tri des photos et réminiscences de tous les concerts écoutés ces derniers temps Henri Demarquette,Le Trio Owon,Le Quatuor Ludwig,Les... Lire la suite

    Par  Autourdupuits
    CULTURE, LIVRES
  • Glass Pavilion – Steve Hermann

    Glass Pavilion Steve Hermann

    Le Glass Pavilion de l’architecte Steve Hermann à Montecito en Californie, est une luxueuse maison contemporaine aux murs de verre avec un grand garage... Lire la suite

    Par  One360
    CULTURE, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • « Onze Bouge » – derniers jours du festival

    Onze Bouge derniers jours festival

    Si vous ne savez pas quoi faire ce weekend, ce sont les derniers jours du festival « Onze Bouge »… Festival unique de par son engagement artistique, sa volonté... Lire la suite

    Par  Radiocampusparis
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, RADIO, SORTIR
  • Promise (T1) Le livre des derniers jours

    Promise (T1) livre derniers jours

    Hiver 1864, dans l’Idaho, au pied des Rocheuses. Le prédicateur itinérant Amos Laughton apporte la bonne parole et la terreur… Scénario de Thierry Lamy, dessin... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Derniers jours des Marquoirs

    Derniers jours Marquoirs

    C’est seulement jusqu’à demain que l’on peut voir l’exposition "Au fil des marquoirs, Trésors de broderie des Pays-Bas 1600 –... Lire la suite

    Par  Anniecac
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, TALENTS
  • Emanuelle et les Derniers Cannibales

    Emanuelle Derniers Cannibales

    Genre: érotique, trash, gore (interdit aux - 16 ans)Année: 1977durée: 1h35L'histoire: Au cours d'un reportage qu'elle effectue dans un asile d'aliénés, une jeun... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Les Derniers Jours, critique

    Derniers Jours, critique

    C’est encore la fin du monde ! Dans les Derniers Jours, les frères Pastor nous interdisent de sortir à l’extérieur sinon c’est la mort assurée. Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Stephanie Tranchant 5110 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines