Magazine Animaux

Censure

Par Jperino @Jonoripe

portrait1.gifHier, je tombe sur une nouvelle qui n’est pas tout  fait fraîche puisqu’elle date d’une année. Un juge a censuré un livre de Léon Bloy, publié il y a 121 ans, maintes fois réédité, « Le Salut par les Juifs. »

Ceci est arrivé suite à une plainte de la LICRA, ligue qui se veut contre le racisme mais qui semble bien plutôt être un lobby pro-israélien. La Licra avait porté plainte contre Soral qui s’est mis en tête de publier des écrits sur le sionisme et le judaïsme. Pour ce faire, il a créé une maison d’édition Kontre Kulture.

La démarche de Soral est un peu conne mais pourquoi demander la censure alors que le mépris suffirait largement.

Ce qui est réellement étonnant, c’est qu’un juge, en 2013, ait censuré un écrit vieux de plus d’un siècle et qui n’est pas vraiment antisémite, pire qui se défend de l’être. Un texte que l'on peut trouver sur le NET. J’ai donc parcouru Le salut par les juifs » en diagonale et j’y ai surtout trouvé une apologie du christianisme assez insupportable à lire.

Franz Kafka écrivait:

«Je connais, de Léon Bloy, un livre contre l'antisémitisme: Le Salut par les Juifs. Un chrétien y défend les Juifs comme on défend des parents pauvres. C'est très intéressant. Et puis, Bloy sait manier l'invective. Ce n'est pas banal. Il possède une flamme qui rappelle l'ardeur des prophètes. Que dis-je, il invective beaucoup mieux. Cela s'explique facilement, car sa flamme est alimentée par tout le fumier de l'époque moderne.»     

Lire l'article défense de Léon Bloy par son arrière petit-fils Alexis Galpérine.

Bloy est considéré par certain comme un des plus grands écrivain français. J’essaye de me faire une opinion en lisant le désespéré mais j’avoue que ce n’est pas facile de trouver des pépites dans un tel limon de christianisme mystique.

Soral a fait appel du jugement. Espérons que le jugement d'appel soit un peu plus... réfléchi.

Fin de la préface écrite par Bloy :

À part l’inspiration surnaturelle, on peut dire que le Salut par les Juifs est, sans aucun doute, le témoignage chrétien le plus énergique & le plus pressant en faveur de la Race Aînée, depuis l’onzième chapitre de saint Paul aux Romains.

« Si leur faute, dit cet apôtre, est la richesse du monde & leur diminution la richesse des nations, que sera-ce de leur plénitude ?

« Si leur perte est la réconciliation du monde, quelle sera leur assomption, sinon la vie d’entre les morts ? »

Le Salut par les Juifs, qu’on croirait une paraphrase de ce chapitre de saint Paul, fait observer, dès la première ligne, que le Sang qui fut versé sur la Croix pour la Rédemption du genre humain, de même que celui qui est versé invisiblement, chaque jour, dans le Calice du Sacrement de l’Autel, est naturellement & surnaturellement du sang juif, — l’immense fleuve du Sang Hébreu dont la source est en Abraham & l’embouchure aux Cinq Plaies du Christ.

Et c’est tout. Il n’y a plus rien à savoir. Le monde juif apercevra-t-il enfin ce livre qui l’honore au delà de toute espérance & qui ne lui a rien coûté ?

PS : Comme j'aurais aimé parlé de ça avec l'ami Trystan en buvant un Spritz !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jperino 388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte