Magazine Culture

Mon 11 novembre. "Des morts sursitaires..."

Par Alaindependant

Pardonnez-moi cette amertume

Mais l'âge d'aimer quand nous l'eûmes

Comme le regain sous la faux

Tout y sonnait mortel et faux

Et qu'opposer sinon nos songes

Au pas triomphant du mensonge

Nous qui n'avions comme horizon

Qu'hypocrisie et trahison

 

La guerre on la voit à l'envers

Et vienne le troisième hiver

Petit verre des condamnés

Est-ce que c'est pour cette année

Le ciel déjà prend goût de terre

Puis qu'on est des morts sursitaires

Tous les calculs que nous ferons

Auront une balle en plein front.

(...)

Louis Aragon

("C'était un temps de solitude . . . ". Le roman inachevé, 1966, © Éditions Gallimard)

Marie-Joëlle Vandrand. Marie-Joëlle Vandrand est née à Issoire en 1961 dans un univers de paysans. Elle a connu enfant ce monde finissant et a beaucoup appris de son père qui en conserve la mémoire avec précision. Diplômée de la faculté d'Histoire de Clermont-Ferrand, actuellement institutrice, elle a voulu donner la parole au frère de son grand-père, mort à Verdun. C'est ainsi qu'en 2000, Marie-Joëlle Vandrand a publié la correspondance intégrale et non  remaniée d'un de ses grands oncles, suivie d'une analyse. Avec cette nouvelle édition légèrement modifiée, elle veut encore aujourd'hui participer modestement à l'écriture de l'histoire des humbles.

Pour commander le livre: cliquer ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alaindependant 70792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte