Magazine Emarketing

Comment savoir si mon site a été pénalisé ou blacklisté par Google ?

Publié le 11 novembre 2014 par Frederic Canevet @conseilsmkg
Comment savoir si mon site a été pénalisé ou blacklisté par Google ?

cartoon220309_152763a

Il existe plusieurs types de sanctions par Google, avec tout particulièrement :

- La baisse du positionnement d’un site sur un ou plusieurs mots clés, par exemple si le site ne vit plus, si d’autres sites remontent mieux… Cette descente aux enfers est lente, et petit à petit votre trafic baisse.

Le problème vient du Webmaster qui ne produit plus de contenu, ou plus suffisamment, ou sur d’autres thématiques que celle du site.

- Le Changement d’Algorithme qui pénalise un ensemble de site selon des critères définis par Google, avec un effet à une date donnée et qui s’étale sur quelques semaines.

Le problème touche le plus souvent les sites qui sont à la limite des règles de Google, et qui font de la sur-optimisation.

- La pénalité qui touche un site en particulier, que cela soit via une dénonciation, une pénalité manuelle (par l’équipe de Google qui pénalise manuellement les sites), du contenu dupliqué… Dans ce contexte vous disparaissez des résultats pour un ou plusieurs mots clés ou une ou plusieurs pages (selon la nature du problème, vous pouvez corriger le problème et demander une ré-examination).

A noter : il ne faut pas confondre la SandBox qui touche les nouveaux sites, et qui sont mis dans un bac à sable avant que Google « fasse confiance » et commence à vous positionner sur certains mots clés.

Comment savoir son site a été sanctionné par Google ?

a50209f3ea6d5cc599e3a7da723d83b64990c8a8

Pour détecter si votre site a subit une pénalité, il faut :

1 – Tapez dans Google site: MonNomDeDomaine.com et vérifiez qu’il sort toujours

S’il ne sort plus, c’est que vous avez été blacklisté par Google : vous n’apparaissez plus dans les résultats de Google… c’est la sanction la plus grave !

verif blackliste google

2 – Regardez dans Google WebMaster Tools si vous n’avez pas eu un message de Google vous avertissant de la pénalité.

Pour cela rendez vous sur  http://www.google.com/webmasters/ :

sanction google

Cela vient souvent d’un problème important sur votre site : contenu illicite, contenu dupliqué…

En même temps, vérifiez s’il n’y a pas eu une action manuelle contre votre site dans les messages de Google Webmasters Tools

C’est arrivé, par exemple lorsque Google a sanctionné tous les sites qui ont fait appel à Buzzea pour des articles sponsorisés.

3 – Regardez vos statistiques sur Google Analytics.

Vérifiez que votre trafic n’est pas en train de baisser régulièrement depuis une date, alors que vous n’avez rien changé dans votre rythme de publication.

analytics google

Pour cela vous devez comparer le trafic de votre site sur la même période l’année passée (attention à comparer des jours similaires, et non pas simplement les dates d’un an avant).

Vous devrez vérifiez si la baisse de trafic vient de Google, ou d’autres sources de trafic, ainsi que les articles qui sont touchés par cette baisse :

Pour ne pas être pris au dépourvu, vous utilisez un logiciel de suivi de positionnement afin de savoir si vos 20 mots clés principaux si vous êtes en croissance ou décroissance de positionnement.

Par exemple vous pouvez utiliser SEM Rush, qui vous permet de voir les mots clés sur lesquels vous avez gagné ou perdu des positions, mais aussi le même constat pour vos concurrents.

sem rush

L’autre solution est manuelle : c’est de voir pour les mots clés si vous êtes toujours dans les premiers, ou si vous êtes relégué aux pages d’après (3,4,5 ième pages, c’est-à-dire devenir invisible !).

5623504478_578911137a

Et la suite ?

photos-2013-2-4-6-26-11

Si le diagnostic est simple, le plus dur sera de corriger le problème…

Généralement quand la chute est rapide, les sources de la sanction sont évidentes, vous avez sur-optimisé votre site ou fait une erreur :

  • Achats / ventes de liens
  • L’obtention de liens de mauvaise qualité, alors qu’il faut privilégier les sites de qualité, des sites de la même thématique, des liens dans des sites de confiances (voir cet article sur Google Pingouin ou encore cet annuaire).
  • Pas assez de contenus ou du contenu dupliqué (ex : un ancien et un nouveau site, ou un copieur qui duplique votre contenu (vérification via http://www.copyscape.com/)).
  • Trop de commentaires spams
  • De la sur-optimisation de liens, d’ancres…
  • Un problème technique (restriction d’accès, problème de sitemap, structure du site, migration de nom de domaine…)
  • La publication de contenu illicite (X, racisme…)
  • La sur-optimisation du CMS (trop d’utilisation de la balise H1…)
  • Un site qui devient trop lent (plugins ralentisseurs, images trop lourdes…)
  • Un virus sur votre site Web (dans ce cas un message apparaît, en particulier sur Google Chrome)
  • Un plugin WordPress qui nuit à votre site

Il est aussi possible que ce soit des concurrents qui vous ont joués un tour, par exemple en créant des liens vers votre site sur des forums X, sur des blogs… de manière automatique.

Dans ce cas il faut corriger le problème, et faire une demande de réexamen à Google.

Si la chute est lente, alors le problème est plus compliqué : vous avez des problèmes de liens, d’attractivité du contenu, de fraicheur de nouveaux contenus…

Dans tous les cas, généralement la bonne méthode reste de produire du nouveau contenu, d’obtenir des nouveaux liens et de ne pas continuer des pratiques « limites ».

i-will-use-google-b4-dump-question-bart

En attendant la réparation du problème, vous pouvez toujours mettre une annonce Google Adwords sur votre nom de domaine et votre nom de marque, cela vous permettra d’avoir le minimum de visibilité…

Vous pouvez trouver quelque conseils SEO sur le site internet de cette petite agence, ou dans notre série d’articles sur le référencement.

the-reality-of-SEO

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog