Magazine Autres sports

Les dernières réflexions sur la semaine # 10

Publié le 11 novembre 2014 par Sixverges
Les dernières réflexions sur la semaine # 10Mark Sanchez mesdames, messieurs!!
Panthers 21  Eagles 45
Après une couverture d’une heure trente d’ESPN essentiellement tournée vers une série de rappels du Butt Fumble, disons que ça n’aurait surpris personne de voir Mark Sanchez s’enfarger dans ses lacets dès la présentation des joueurs. Mais non, c’est plutôt l’attaque des Panthers qui sort des vestiaires tout croche. DeAngelo Williams échappe la roche loin dans sa zone ce qui permet aux Aigles d’inscrire le placement tandis que dès son retour sur le terrain, Superman Newton décoche une interception. 3 jeux offensifs et 2 revirements pour les félins, ouch! Mini-me Darrin Sproles fait cette fois payer la Caroline avec une course de 8 verges pour le TD. 10-0 Eagles dans le temps de le dire.
Toutefois, Cam Newton se raplombe le temps d’une série, aidé par un long gain de son TE Orton et les nombreuses courses de son RB Jonathan Stewart. C’est d’ailleurs Stewart qui enfonce la verge manquante pour inscrire le majeur. 10-7, nous avons un match! Du moins, c’est ce que nous pensions! Dès la séquence suivante, Darren Sproles retourne le dégagement des Panthers jusque dans la zone de buts. 17-7 Eagles, oubliez le match, il vient de prendre le bord. En effet, Sanchez rejoint d’abord son receveur Matthews pour le majeur, puis Newton se met à décocher des interceptions à répétition, l’une d’entre elle ramenée dans la zone des buts. 31-7 Philadelphie à la pause, déjà 3 picks pour le QB des chatons.
En passant, le Québécois David Foucault ne joue pas ce soir, les blessés étant de retour sur la ligne offensive des Panthers. On ne peut toutefois pas dire que la protection est vraiment meilleure qu'il y a 10 jours. D’ailleurs, le 3e quart débute comme le second s’est terminé pour les Panthers, soit avec un revirement. Cette fois, Newton échappe le ballon sur un sack, Philadelphie recouvre et 2 jeux plus tard, LeSean McCoy franchit la ligne des buts. Rendu là, on joue pour passer le temps. Sanchez ajoutera une deuxième passe de TD à sa fiche, lui qui revendiquera plus de 300 verges au compteur une fois sa soirée de travail terminée tandis que Newton rejoindra Kelvin Benjamin 2 fois au 4e quart dans une cause perdante. Trop peu, trop tard, autant pour les Panthers que pour mon pool (il ne te restait que 4 points à aller chercher Benjamin, tu aurais pu te forcer!!!).
L’implosion des Panthers s’est poursuivie hier. La défensive continue de souffrir, mais c’est surtout l’attaque qui fut pathétique dans ce match. Il dira ce qu’il voudra, mais Cam Newton n’est manifestement pas au sommet de sa forme et les lacunes marquées dans sa protection le rendent nerveux et lui font perdre confiance. Résultat : sa prise de décision est atroce. A 3-6-1, les félins sont techniquement toujours dans la course dans la NFC Sud, mais en les regardant jouer présentement, ça prendra un changement drastique pour les voir en séries. C’est tout le contraire pour les Eagles qui entament l’ère Mark Sanchez du bon pied. Ce dernier a bien fait, mais la défensive et les unités spéciales ont volé la vedette ce soir. Comme quoi, l’équipe de Chip Kelly n’est pas qu’une machine offensive, ils peuvent se débrouiller dans les 3 phases du jeu. Ce fut une bien belle démonstration de savoir-faire de leur part! 
Les dernières réflexions sur la semaine # 10
Les dernières réflexions
Cette semaine, un hommage au n’importe quoi qui caractérise cette ligue et quelques autres observations en vrac.
Sacrée NFL, toujours aussi imprévisible! : Habituellement, la mi-saison est le moment où on commence à avoir portrait fiable des classements, qui vont dans la bonne direction et qui s’égarent. Au football??? Oubliez ça!  Un état des forces de la NFL a plus de mouvements qu’un  discours de Justin Trudeau n’a d’incohérences, ce qui n’est pas peu dire!
Prenez par exemple les Steelers. Ils allaient bien les Steelers, l’attaque crachait du feu, la défensive s’était replacée et même si tous savaient qu’ils ne conserveraient pas le rythme de 6 majeurs par match indéfiniment, ils semblaient les plus en mesure de se détacher dans l’AFC Nord. Et puis BAM, défaite contre les Jets. LES JETS!!!!! Pittsburgh a donc maintenant perdu contre Tampa Bay et New York. Yikes! Toujours dans cette division, depuis la blessure du centre étoile Alex Mack, le jeu au sol du Brun n’allait nulle part, plombant l’ensemble de l’offensive avec lui. Une série de triomphes ardus contre des clubs de fond de classement avait plus des airs de pétage de balloune qu’autre chose. Qu'ont ils fait jeudi soir? Ils ont planté 170 verges au sol dans la face des Bengals et leur ont infligé un premier revers à domicile depuis 2012. Les voici maintenant premiers dans l’AFC Nord, un siège éjectable s’il en est un!
Dans la NFC, prenez les Saints. Il n’y a que 2 jours, j’écrivais qu’ils avaient retrouvé leur mojo! Bullshit!!! Face à des 49ers qui devaient être sans vie après l’embarrassante défaite à domicile face aux Rams, la Nouvelle-Orléans s’est bien battue, mais cette défaite au Superdome retourne les Saints dans le négatif et soudainement Atlanta (qui a battu N’Awlins une fois cette année) n’est plus qu’à un match du sommet de la section…. avec un fiche de 3-6! Quant aux Niners, ils se relancent dans la course aux séries, surtout que les Cards, de qui tous chantaient les louanges et qui possèdent encore le meilleur dossier du football, sont soudainement vulnérables. Leur ciel bleu est désormais rempli de nuages menaçants. Il faudrait un effondrement de proportions gigantesques pour qu’ils ratent les séries, mais sans Palmer, oubliez la belle histoire d’être les premiers à disputer un Super Bowl dans leur cour. D’ailleurs, parlant de Palmer, au plan personnel, il avait enfin réussi à changer le discours à son sujet, retrouvant ses repères de ses belles années avec les Bengals et il venait de signer une giga-extension et là, POW, le sort s’acharne de nouveau sur son genou. Qui sait l’impact que ça aura sur la suite de sa carrière. Comme l’a si bien mentionné Al Michaels lors du SNF, « we know nothing! » Et c’est bien tant mieux!!!
En rafale :Quelques observations rapides pour terminer en beauté.
- Si jamais ils se relèvent des morts et font les séries, il faudra se souvenir et inscrire dans les jeux de l’année cette passe désespéréede Colin Kaepernick sur un 4e essai tard en fin de match dans le Bayou dimanche. De toute beauté et c’est une autre raison d’aimer les quarts-arrières mobiles. Je les aime bien, mais ni Tom Brady, ni Peyton Manning n’aurait réussi ce jeu!
- Quant aux Saints, si jamais ils en venaient à échapper leur division, ils se souviendront longtemps de cet appel aux dépends de Jimmy Graham qui a annulé un Hail Mary parfait! Coup de chapeau aux arbitres qui, même sur le dernier jeu du match, n’ont pas hésité à jeter le mouchoir et signaler l’infraction. Disons que ce n’est pas dans la nature de tous les sports d’agir ainsi. Bien sûr, certains argumenteront que le défenseur des Niners y est allé d’un plongeon digne de l’autre football, mais embellissement ou non, Graham avait bel et bien poussé son adversaire pour créer de la séparation.
- Oui, le niveau de jeu offert par les Bears actuellement est atroce, mais Marc Trestman peut dormir tranquille, au moins jusqu’au 29 décembre à mon avis. Il est l’homme choisi par le DG actuel, a laissé une impression favorable à sa première année et le blâme pour le gros des problèmes offensifs est dirigé vers Jay Cutler plutôt que sur lui. Disons que Cutler n'a pas la meilleure des réputations à travers la ligue, et le rôle de paratonnerre lui va bien. Pour revenir à Trestman, si jamais quelqu’un est congédié en cours de saison, ce sera le coordonateur défensif. Cela dit, une ville fière de sa défensive comme Chicago ne tolèrera pas un show aussi pathétique que celui de dimanche très longtemps, donc si Trestman veut coacher l’an prochain, il est mieux de trouver des façons d’améliorer le rendement des 2 côtés du ballon.
- Plus ça va, plus j’ai l’impression que le match nul des Bengals aux dépends de la Caroline en début octobre jouera un rôle crucial dans la course aux séries de l’AFC, positif ou négatif. A 9-6-1, le botté de 36 verges raté par Mike Nugent sur le dernier jeu de la prolongation risque d’exclure à lui seul les tigrés des séries, tandis que s’ils atteignent le 10 victoires, leur fiche de 10-5-1 laissera probablement un autre club de 10-6 sur le carreau. Bien entendu, de la façon dont ils jouent présentement, les noirs et oranges ont davantage de chances de terminer à 7-8-1…
- Ce n’était que Jacksonville, mais Dallas avait grand besoin de la victoire à Londres ce dimanche. Avec l’historique récente de la concession, les 2 revers consécutifs et les rapports voulant qu’une bonne dizaine de gars aient abusé des peintes de Guiness le samedi soir, s’il avait fallu que les Cowboys échappent ce match, on entrait en mode panique à Big-D!
- Une équipe à ne pas oublier dans la course aux séries de l’AFC : les Chiefs de Kansas City. Sans trop faire de bruit, ils viennent d’en gagner 4 de suite et 6 en 7. Ils sont efficaces des 2 côtés du ballon et ils n’ont jamais concédé plus de 22 points au cours de ces 7 rencontres. Ils reçoivent les Seahawks à Arrowhead ce dimanche et bien honnêtement, je ne serais pas si surpris que scénario de la semaine 4 lorsqu’ils avaient pulvérisés les Pats à la surprise de tous se répète.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines