Magazine Culture

La veuve noire (The black widow)

Publié le 11 novembre 2014 par Le Journal De Personne

J’ai déménagé ma demeure

D’ici ou d’ailleurs

Car c’est d’empathie que l’on meurt

Que l’on soit opprimé ou oppresseur.

J’ai avalé toute la liqueur

Pas celle des vaincus mais celle des vainqueurs

Plus de froides sueurs

Je m’en vais les brûler avec ma chaleur.

J’ai brisé le cou de la rumeur

Échangée par tous les faux monnayeurs

Quitte à vivre et mourir pour du beurre

Autant que ce soit à l’encontre des imposteurs.

J’ai étranglé tous les merlins enchanteurs

Pour intégrer la race des seigneurs

Qui ne connaissent que le dur labeur

De celui qui fixe ou change les valeurs.

J’ai piétiné les faveurs

Préférant les misères aux splendeurs

Du rire aux pleurs

J’ai choisi le rôle d’acteur.

Créateur et fossoyeur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 75657 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte