Magazine Culture

Entre valerie et nabila, entre fillon et jouyet, entre francois depasse et nicolas survolte…

Par Citoyenhmida

Il y a un certain temps que je ne suis pas intéressé à la situation politique en France, qui pourtant me passionnait en d’autres occasions.

Mais comment s’intéresser à la politique d’un grand pays quand ses médias vous submergent d’informations de la plus basse utilité comme les états d’âme d’une certaine Nabila, créature comparable sous certains aspect à ce que fut notre Sina à nous!

Comment voulez(vous que la politique d’un pays continue à m’intéresser quand l’alcôve du chef de l’état est  ouverte à 500.000 lecteurs par le biais d’un livre écrit son ex-compagne, limogée ou répudiée, renvoyée ou plaquée, exfiltrée ou débarquée (je n’arrive pas à trouver le terme exact) mais en tous cas blessée dans son amour-propre, pleine de haine et débordante de vengeance venimeuse et peut-être compréhensible.

Peut-on encore prendre au sérieux la politique de ce pays dont l’ex-président est trempé dans une dizaines d’affaires pas très nettes mais qui repousse du pied toutes les accusations, accusant même les juges de le harceler et de s’acharner contre sa personne.

Dans toute autre démocratie comparable à la France, un homme politique cité dans autant d’affaires – et bien sûr bénéficiant de la présomption d’innocence – se ferait très discret et éviterait de se montrer sur les plateaux de télévision publiques et privées et dans les meetings pour revenir sur le devant de la scène politique!

Que dire de la politique d’un pays où les responsables sont pointés du doigt par les médias qui les accusent de mensonges, à tout bout de champ!

Christiane Taubira, ministre de la justice,  aurait menti!

Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée, aurait menti!

Yasmina Benguigui, ex-ministre de la Francophonie, aurait menti sur ses revenus!

Jérôme Cahuzac, ex-ministre du Budget, a menti à la représentation nationale!

Un pays où le parti qui a été la locomotive de la vie politique pendant des années se voit réduit une bataille de chiffonnier pour désigner son président (rappelons-nous le lamentable duel Fillon-Copé) ne mérite pas que l’on s’intéresse à ce qui s’y passe. Sauf peut-être pour en retenir éventuellement des leçons, autant que faire se peut.

Comment peut-on s’intéresser à la politique d’un pays quand durant l’année, les éditeurs se battent pour vendre des livres plus voyeurs les uns que les autres, dont le dernier en date a un titre rien moins que accrocheur : “Cà reste entre nous; hein?” dans lequel Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel dévoilent des “confidences” que Nicolas Sarkozy leur a “gracieusement” permis de divulguer.

Non, un pays dont la classe politique a atteint de degré de déliquescence n’est pas intéressant : des ministres qui ruent dans les brancards lors d’un week-end bien arrosé et se vont virer, d’autres qui sortent des livres pour expliquer comment on les a jetés du gouvernement pour incompatibilité d”humeur avec le président, comme Cécile Duflot ou Delphine Batho!

Non, La France politique n’est plus ce qu’elle a été !

Quand on trouve plus d’informations sur le monde politique dans CLOSER que dans LE MONDE, je crois qu’il n’y a plus rien à espérer!

Entre chômage en hausse et croissance en berne, entre Nabila qui manie le couteau et Valérie qui manie le clavier, entre fausses factures et affaires, entre un président dépassé et une ex-président futur candidat, entre des journalistes qui se prennent pour des procureurs et des juges qui n’arrivent pas à juger, la France s’enlise doucement …..

Dommage!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines