Magazine Culture

Haïkus de mes comptoirs, de Jean-Marie Gourio

Publié le 11 novembre 2014 par Onarretetout

capture-d_c3a9cran-2014-10-22-c3a0-15-50-25

Ce n’est sans doute pas un hasard : en même temps que sort le film « Brèves de comptoir », Le Castor Astral publie « Haïkus de mes comptoirs », de Jean-Marie Gourio. On y trouve des haïkus, bien sûr (c’est un peu à la mode), et d’autres textes courts et légers. L’auteur indique qu’il aimerait que ce livre traîne sur les tables des cafés, sur les bancs, dans le métro. Choses observées, choses pensées, un peu de sérieux, beaucoup d'humour, des mots pris pour ce qu’ils sont. Parfois j’y ai rencontré Prévert, à la page 16, par exemple, où s'entend « le petit bruit de l’oeuf » :

Tuer la connerie dans l’oeuf
que faire après
des coquilles ?

Mais aussi plus loin, à partir de la page 49, dans « L’été au comptoir ». Et page 142, il « aurait pu s’appeler Prébleu ».

Et il y a aussi les amis, Chaval qui « nous a expliqué que les oiseaux sont des cons », Topor qui « aurait très bien pu inventer le porto ».

C’est drôle, parfois vache, souvent tendre, et intelligent.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3950 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine