Magazine Culture

Marika Hackman : brit’ folk hanté et poétique

Publié le 11 novembre 2014 par Swann

marika-hackman-2

Activité favorite des soirées trop fraîches du mois de novembre : traîner sur les YouTube de Mahogany et de Burberry. On y trouve des perles acoustiques, par exemple, Marika Hackman, une jeune Anglaise de 22 ans originaire de Devon (comme Ben Howard). C’est avec la chanson « You come down » que la demoiselle attire mon attention, une session acoustique où elle joue en tête-à-tête avec sa guitare. Les yeux fermés, la tête baissée. Elle me fait penser à Laura Marling.

La jeune femme a déjà trois EPs à son actif. That Iron Taste, Sugar Blind et Deaf Heat. L’album est attendu dans les premiers mois de 2015.Comme les chanteuses folk, elle a ce timbre si spéciale et fragile mais elle parvient à en faire ce qu’elle veut et à te donner quelques frissons aussi. Sa musique n’est pas des plus originales, elle se situe à mi-chemin entre Cat Power (« Ithchy Teeth« , « Wolf« ) et Likke Ly (elle reprend même « I follow Rivers« ) mais la jeune femme a le mérite d’enrouler ses fines mélodies de grâce et d’élégance.

Evidemment, Marika aussi est un brin torturée et ses chansons ne sont pas des chansons heureuses. Elle avouait d’ailleurs au Telegraph : « la mélancolie et le côté plus sombre des choses m’attirent ». Intéressant…. Le mois de février est si loin, d’un coup.

Concernant ces publicités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 69676 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte