Magazine Culture

Le cercle et la fraternité de Christophe Lunetto

Par Emeralda @emeralda26000
Le cercle et la fraternité de Christophe Lunetto
Le livre :
Le cercle et la fraternité de Christophe Lunetto aux éditions du Chemin Vert, 198 pages (sur mon iPad), 4 € 99. 
(Ebook)
Pourquoi cette lecture :
Il s'agit d'un partenariat avec les éditions numériques du Chemin Vert.
J'ai choisi ce titre car j'apprécie les romans policiers et s'ils sont historiques, c'est un plus. Quant en plus, on peut y croiser des auteurs passés de nos jours à la postérité avec leurs héros, c'est bonus ! 
Si cette lecture peut aussi aider à faire connaître une maison d'édition et des nouveaux écrivains alors c'est cerise sur le gâteau !!
Le pitch :
Londres, hiver 1886. Quelques jours avant Noël, le cadavre horriblement mutilé d'une prostituée est retrouvé sur les bords de la Tamise.
Les jeunes et pas encore célèbres James M. Barrie, Arthur Conan Doyle et Bram Stoker se lancent sur la piste des tueurs. Des bas-fonds de la ville au plus profond de la lande écossaise, ils vont devoir dénouer les fils d'une intrigue périlleuse, percer des secrets séculaires et affronter un adversaire redoutable : la Fraternité.
Bien des années plus tard, ils se souviendront de cette aventure horrifique pour leurs créations respectives de Peter Pan, Sherlock Holmes et Dracula.
Ce que j'en pense :
Je me suis sentie dans mon élément dès les premières phrases. J'ai glissée dans cette atmosphère déjà un peu familière de par des lectures passées et grâce aussi aux divers films, séries et que sais-je encore qui m'ont mis en tête des images plus vraies que natures de cette époque. Reste aussi le savoir faire de l'auteur. Ce n'est pas rien. 
Belle brochette de protagonistes. Un casting des plus prestigieux ! Le gratin quoi. J'apprécie ce cadeau d'autant mieux que tout sonne plutôt juste (mêmes certaines maladresses s'oublient aisément tant le reste est bon. On a envie d'y croire). Ils sont comme je pouvais me les imaginer plongés dans une situation semblable. 
En bref, l'auteur devance presque mes désirs. 
Un brin de fantaisie, d'étrange, limite de surnaturel, hummmmm, parfait, je suis bonne cliente quand cela ne fait que renforcer l'intrigue. Et Christophe Lunetto de piocher dans ce qui fera le succès de ses personnages. Vampires, déduction, raisonnement, enquêtes... Tout est là. 
Et il est vrai que cette époque fin XIXème s'y prête admirablement. Allez savoir pourquoi, même l'impensable, l'impossible est crédible pour peu qu'on y mette les formes. 
L'action est présente et on ne s'ennuie pas. Les rebondissements sont nombreux, mais pas à chaque page ce qui aurait pu être lassant à la longue. Non, on sent le rythme nous prendre, nous entraîner, mais pas nous essouffler, nous user avant l'heure. 
Et enfin, un véritable final en douceur après une apothéose d'action, de sentiments et de destinées. C'est fait avec douceur, sans précipitation, on laisse le temps au lecteur de prendre congé de ses compagnons (avec regret). C'est tellement rare que cela mérite d'être souligné ! 
Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emeralda 637 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines