Magazine Culture

l’Esprit Ludicart : public générateur de bruits.

Publié le 17 novembre 2014 par Radiocampusparis @campusparis
Lire

Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Embed

" readonly="readonly" onclick="javascript: this.select();" onfocus="javascript: this.select();" type="text" id="powerpress_embed_113137-podcast_t" />

ludicart 2

On s’énerve souvent contre ces gens qui toussent en rafale dès qu’un silence le permet, au concert. C’est notamment le cas dans ces grandes salles où la musique est l’ambroisie des esthètes, une pure spiritualité, incapable de soutenir le rappel de la carne qui s’étouffe dans l’effort d’écouter.

Il faut laisser le public s’exprimer, que diable! Qu’il soit enthousiaste ou non. Après tout il est partie prenante du concert, une nécessité absolue pour le partage musical.

Les artistes numériques Solveig de Ory et Jean-Robert Sedano ont très tôt compris que l’accès à la musique, et plus particulièrement l’accès à des musiques contemporaines dites « difficiles » pouvait être immédiat dès que l’on s’intéresse véritablement à la situation d’écoute du « spectateur ».

Avec les œuvres sonores interactives de Ludicart disséminées de par le monde, il est possible de s’essayer à produire et organiser des sons, seul ou à plusieurs.

C’est une approche de l’expérience sensitive et intellectuelle des musiciens, mais pas seulement. Bien plus encore, c’est un jeu.

Réalisation : Hugo Durand, Marie Bouchier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines