Magazine Culture

Génération X sur fond de musiques aseptisées 16/11/14

Publié le 17 novembre 2014 par Radiocampusparis @campusparis
Lire

Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Embed

" readonly="readonly" onclick="javascript: this.select();" onfocus="javascript: this.select();" type="text" id="powerpress_embed_113069-podcast_t" />

EnChantéeS

Génération X image

Voici en podcast la première édition d’Enchantées, nouvelle émission mensuelle sur Radiocampusparis. Nous sommes ravies de vous donner à écouter cette première expérience radiophonique.

Génération X sur fond de musiques aseptisées

On parle beaucoup de « génération Y » pour désigner la tranche d’âge qui nous concerne (ces doux enfants nés entre 1980 et 2000). Mais il n’y aurait pas de génération « Y » s’il n’y avait pas eu de « génération X » auparavant. Se situant en pleine transition historique, entre impérialisme colonial et chute du mur de Berlin, la génération X succède à celle des baby boomers, et par conséquent, s’y oppose. C’est dans le même temps qu’MTV arrive sur le petit écran. Première chaine musicale de l’histoire de la TV, MTV participe non seulement d’un grand coup de pouce pour l’industrie musicale, mais elle éduque aussi les mœurs et la perception de cette fameuse génération X. Ici on parlera surtout d’une génération américaine, mais nous verrons rapidement qu’elle peut aussi s’étendre à la France (urbaine). Quoiqu’il en soit les écrivains de cette génération rendent compte, à leur manière, d’une certaine unité, reliée par la recherche d’une définition identitaire, de repères, mais aussi par cette vision absolument désenchantée sur le monde et enfin par le pathétique des anti-héros que les auteurs mettent en scène.

Livres :

- Bret Easton Ellis, Moins que zéro/ American Psycho

- Douglas Coupland, Génération X

- Michel Houellebecq, Extension du domaine de la lutte

- Steve Tesich, Karoo

- Chuck Palahiuk, Damnés

Musiques :

- Sixtine, Press Start

- Yelle, Coca Sans Bulle

- Eels, Novocaïne for the Soul

- Fiddler on the Roof, If I was a richman

- Talking Heads, Nothing but Flowers

- Elvis Costello, Less Than Zero

Invités

Nous recevons Thierry Teston, coréalisateur du reportage « Machines à tubes » diffusé à l’occasion du « Summer of 90′s » cet été sur Arte, et Alexis Brocas, journaliste au Magazine Littéraire, amateur de Bret Easton Ellis et de Michel Houellebecq pour ne citer qu’eux, et auteur, notamment, d’un roman à paraître en janvier 2014 chez Gallimard sur la génération qui nous intéresse.

Tableaux Parallèles

- Moins que zéro Bret Easton Ellis (dialogue entre Clay, le personnage principal, et son psychiatre) // Elvis Costello Don’t let me be misunderstood

- Karoo Steve Tesich // Nirvana Lithium

- Extension du domaine de la lutte Michel Houellebecq (LE passage sur le libéralisme sexuel) // Eagles New Kid in Town

- American Psycho Bret Easton Ellis // Nirvana Smells like teen spirit

- Damnés Chuck Pallahiuk // Missing persons Destination unknow

Commentaire

Stromae, Alors on danse

Équipe

Écriture : Marie Fouquet, Valentine Cancel

Jingles et identité sonore : David Martin

Montage : Coralie Gourdon, Valentine Cancel

Lecteurs : Antoine Rivière, Valentine Cancel et Marie Fouquet

Merci à Radiocampusparis, David Martin, Coralie Gourdon, Alexis Brocas, Thierry Teston, Antoine Rivière, et les copains…

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines