Magazine Culture

Borborygmes

Publié le 17 novembre 2014 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

250x2500001 BorborygmesDédié à un public familial, Borborygmes a bien l'intention de partager sa bonne humeur avec un public toujours plus nombreux. Le groupe se produit tant en duo, trio, qu'en sextet.
Ce dernier album haut en couleur rappelle les affiches de publicités retro-américaines pour un cours de fitness. En ouvrant la pochette, on remarque que le CD aussi a eu le droit d'être déguisé seventies pour ressembler à un vinyle. Le livret est tout aussi attirant avec des images pour chaque chanson. Pour le coup, je vous conseille d'acheter le cd. La finition graphique est geniale.
Le premier titre me rappelle mes dimanches en famille passé à faire la sieste devant Walker Texas Ranger. Musique country, solo de guitare et paroles drôles en rapport avec cette série mythique, le cocktail fait mouche et introduit parfaitement cet album.

Place au jazz, swing et à la gym tonic façon seventies/eighties avec "Aérobic". Malgrés un début chanson plutot molle, dès les premiers "et 1 2 3 4 5 6 7 8 et 1" sur fond de sample électronique, cela donne envie de se bouger le derrière. Toujours dans le meme thème, "le regime" dénonce avec humour les extremes adeptes du culte du corp. "Le régime" au style rap-funk sonne très bien et fait recette. Tellement que je chante le refrain à tue tête et qu'il devient mon précepte. Puis place à un bon vieux rock comme le disait Marty. "Le Boudin" sur une rythmique Rock 'n Roll ressemblant à "Jailhouse Rock" d'Elvis Presley évoque le mal etre d'un "laidron" qui "fait peur aux garçon" mais elle s'assume.

dsc06351 Borborygmes

Parlons aussi un peu d'amour sur des notes swing. Comme tout cycle de l'amour, cela commence par la drague et particulièrement ici, "L'amour en barquette" en est la vitrine. Puis, place à la dépendance amoureuse avec "Le chaud et le froid". Vient finalement "La dipsute", qui est la glue du couple pour Borborygmes.

La bonne surprise de l'album est très certainement "Chanteur à minette" où Borbo imite avec brio Dany Brillant. Avec une grosse louche d'humour, ils arrivent à critiquer Dany et ses belles paroles. Pour eux Dany est un "chanteur à minette, celui que te farcit la tête". Et justement ça marche! Je n'arrive pas à m'enlever cette chanson de la tête.

La deuxième bonne surprise est sans nul doute le portrait que ces normands font de leur région. Une sorte de publicité pour dépressif voulant inciter toute personne à venir visiter le "carnaval des parapluies" et "refaire inlassablement le film du débarquement". Ayant vécue un peu en Haute-Normandie, cette chanson décrit très bien tous les clichés normands.

Pour résumer, cet album donne la pêche, l'idéal pour commencer une bonne journée. A écouter sans fin !



Aérobic de Borborygmes par groupeborborygmes


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte