Magazine Concerts & Festivals

ROMANO NERVOSO " Born to Boogie " (Motow Soundz - 2014 )

Publié le 17 novembre 2014 par Concerts-Review

Dans l’oreille de JPROCK :
0634041252335_600.jpg
Belgique terre de talents. Faut il encore se poser la question tant la réponse est évidente : oui assurément.
Et dans la famille des groupes qui méritent plus qu’une oreille distraite, je vous conseille grandement Romano Nervoso.
Le combo déjanté mené par Giacomo Panarisi nous livre un nouvel album « Born to Boogie « sorti chez Motow Soundz qui sent bon le métal en fusion et la fine cuisine italienne.
Entre culture anglo-saxonne et racines italiennes, Romano Nervoso se pose comme le porte-étendard d’une culture et d’une rébellion saines dans une société où tout fout le camp.
unnamed.jpg
L’album s’ouvre avec un brûlot incandescent « Vieni Dallo Zio » , trois minutes quatorze de rage et de fureur qui annoncent la reprise toute personnelle du Aline de Christophe rebaptisée « Maria » pour la circonstance et dans une version en italien réellement bluffante.
« Not born in the USA » lorgne vers les Foo Fighters et les Stooges et « Straight out of Walifornia » le bien nommé enfonce le clou avec une rage non contenue.
Ca hurle, ça transpire, ça vous remue les tripes dans tous les sens comme un uppercut !


« Psicotico Blues » calme le jeu avec son ambiance moite et sexy sur fond de guitares incandescentes et n’est pas sans rappeler l’excellent Adriano Celentano.
Du grand art.
« The Story « avec son riff punk rock et ses choeurs nous ramène quelques décennies dans le passé en deux minutes vingt quatre montre en main, avant que le remuant et entêtant « Rocking Machine » ne nous fasse mettre un genou à terre

C’est puissant et jouissif et on ne peut s’empêcher de remuer à l’écoute d’un tel titre.
Le très stonien « The Man-The Woman » ouvre la porte à un « Under My Skin » étonnant et répétitif avant l’énorme « Pussycat « à l’ambiance rock-psyché presque aérienne et aux guitares bouillonnantes.
Un tout grand titre, mon préféré de l’album.
Dernière ligne droite avec le speedé « Superstars « avant qu’ » In the Name of the Lord » ne nous mette une dernier claque dans la tronche là où ça fait mal.
En résumé « Born to Boogie « se pose en album profession de foi sans concessions et place le groupe sur les rails qui le mèneront sans nul doute vers une plus grande notoriété mille fois méritée.
Romano Nervoso nous a pondu là un album quatre étoiles, alors faites moi plaisir, ne passez pas à côté !
Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK.
Romano Nervoso Booking Contact
Belgium: mathieu@next-step.be
Netherlands: mark@googoobookings.com
Other: r.nervoso@gmail.com
Romano Nervoso Press Agent
Laurent Walschot /Urban Invaders
T: 0032 477 404 232 E: laurent@cfn.be
https://www.facebook.com/romanonervoso?sk=wall


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte