Magazine High tech

Test : Assasin’s Creed Unity (2014)

Publié le 23 novembre 2014 par Ric01a

assassins_creed_unity

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥

Comme il est dur d’écrire ce test mes amis… Tellement de choses à dire…

Commençons par le scénario, qui pour moi, est le principal attrait de cette série à la base : Ce dernier démarre fort, il est riche en émotions et l’on ne peut y rester indifférent. Si certains trouvent encore matière à redire, beaucoup de choses se passent en très peu de temps et je dois avouer que c’est clairement ce que l’on reproche à cette opus mais néanmoins, les choses vécus sont claire, net et précise. Concernant la suite des événéments ainsi que sa finalité, c’est une honte sans nom, c’est fouillis, mal entrepris,voir incompréhensible (je dirais même que le tout à était terminé à la va-vite malheureusement). Malgré cela, les personnages historiques rencontré sont crédible et donne vraiment envie de se plonger dans cette époque terrible et sanglante de 1789. Si le coté « De nos jours » est ce que vous attendiez, je vous préviens, vous serez vraiment déçu sur ce point car la encore c’est du grand n’importe quoi et vous n’apprendrez absolument pas grand choses… Rien enfaite si mes souvenirs sont bon… On nous avez présenter Arno comme un illustre maitre assassin, la encore je suis très déçu, certes, le personnage à un background scénaristique attachant, l’histoire d’amour qu’il vit de même mais sa présence dans la confrérie ainsi que le rôle qu’il va y jouer, restera pour ma part une simple honte absolue dans touts les épisodes confondus… C’est vraiment triste d’avoir gâché un personnage pareil qui aurait surement gagné à devenir quelqu’un de beaucoup plus illustre… Si vous voulez avoir un véritable aperçus de l’histoire complète à fin de boucler la boucle, il vous suffira de débourser votre argent et d’acheter Assassin’s Creed Rogue expliquant le reste (Je n’en dis pas plus).

Les graphismes ont tout de même étaient revu à la hausse : Les bâtiments sont magnifiquement représenté et bien construits donnant un sentiment d’immersion immédiat (Je pense notamment au palais de Versailles ou bien encore à Notre dame de Paris représentée d’une manière somptueuse (aussi bien extérieurement que intérieurement). La population qui s’entre-tue dans la rue et crie sa colère contre la monarchie est spectaculaire… Je n’ai jamais vu une ville aussi vivante que celle-ci et surtout avec un nombre de pnj affiché à l’écran aussi énorme ! La scène de décapitation de Louis XVI est impressionnante à voir à l’écran. Les effets de lumières accentue le tout avec un cycle jour/nuit réellement bien travaillé et prenant. Les visages sont détaillés tout comme la magnifique chevelure de la belle Elise que l’on ne se lasse pas d’observer (même si c’est un tas de pixel, je trouve que c’est bien jouer).

Coté Gameplay, la course libre sur les toits est devenus un jeu d’enfant et fait plaisir à observer lorsqu’on s’attarde un minimum sur la gestuelle de Arno. La descente contrôlé m’a réellement fait vivre quelques moments intense ou l’on voit son personnage descendre sans peur Notre Dame par exemple, se jetant dans le vide et se rattrapant de manière spectaculaire à une gargouille par exemple et s’élançant faire trois pas contre la façade à fin de sauter en direction de la fameuse charrette de foin… Impressionnant. La difficulté du jeu à était rehaussé, même trop je trouve avec une Ia qui n’hésite plus maintenant à se servir de ses pistolets pour vous éliminer… C’est une horreur… Les combats sont moins rapide qu’avant mais bien plus technique à appréhender au niveau de la caméra qui demandera d’avoir continuellement un œil sur chaque ennemis pour parer les coups (Les points d’exclamations ne s’affiche plus sur les cotés de l’écran mais juste sous la barre de vie des ennemis en une barre devenant luminescente). Le jeu à beaucoup plus accentué la discrétion et sa manière d’appréhender la furtivité et cela se ressent énormément, nous proposons de par ce fait de disposer enfin d’un gameplay différent et prenant (Réfléchir à chaque actions avant d’agir, se faire son propre plan d’échappatoire…). Certains éléments de gameplay de Assassin’s Creed 2 se retrouve dans le jeu, comme la gestion d’un café théâtre magnifique (qui ne sert à rien soit dit en passant) ou d’un sanctuaire de confrérie (qui la encore ne sert toujours à rien et ou, normalement, l’on ne devrait même pas pouvoir rentrer… Bref !!!). Ubisoft à décider d’implanter un système de points compétences qui là encore nous fait vivre du grand n’importe quoi : Par exemple, il vous faudra gaspiller des points pour apprendre la technique du « Je me cache, assis sur un banc » ou « je fais une roulade quand j’atterris » c’est lamentable ! Chose drôle aussi, les armes, les armures, TOUT, vaut un bras… même une jambe quoi… Le système monétaire est le même que celui de Rise : Tout coute trop chère, même les simples objets de base pour se réapprovisionner, et si vous ne pouvez pas payer avec l’argent du jeu, votre carte bancaire peut faire le reste… Du jamais vu dans la série et c’est pour ça que je bâche purement et simplement cette épisode pour ça avant tout avec son scénario délaissé. L’aspect positif est que l’on peut enfin customiser son personnage à sa guise avec une tonne de costumes et d’armes… Je passerais l’aspect multijoueurs implanté que je trouve une fois plus scandaleux ou là encore il est nécessaire de faire les missions en multijoueurs pour débloquer certaines choses (Tout n’est pas tout noir car ces dernières sont vraiment bien travaillé, je pense à celle du sauvetage de Danton, super bien scénarisé). Certains coffres du jeu sont déblocable uniquement si l’on dispose d’une application Iphone ou de tout les autres jeux de la série… Bref c’est du grand n’importe quoi, on ressent trop l’aspect commerciale que prend la série depuis déjà quelques années et ça devient de pire en pire, nuissant de par ce fait, totalement à l’esprit d’une série qui se veut « Libre et socialement dans le coup ».

La musique est bien envoyé, c’est travaillé mais pas mémorable pour un brin, donc on passera ce détail.

Le jeu est sortis totalement remplis de bug, pour ma part sur Xbox One je m’en suis réellement bien sortis car rien ne m’a gêner spécifiquement mais je pleins les autres joueurs qui ont eu droit à des visages de personnages totalement raté à la « Mars Attack ».

Si l’on reviens un peu plus sur le gameplay, on y découvre tout de même des missions secondaires plutôt variés et bien prenante avec par exemple un nouveau système d’enquête nous permettant de résoudre des crimes affreux et de proclamer tel ou tel personne coupable (quitte à se tromper, haha !). La ville est terriblement grande, sans le déplacement rapide, c’est long… Très looooooong, mais ça permet de prendre le temps d’observer le travail qui à était fait et de s’extasier devant chaque bâtiment ou panorama (le champs de vision aussi à était revue à la hausse et c’est impressionnant de voir tout paris lorsque l’on est sur un toit, perché).

Je dois surement encore oublier certaines choses, mais je pense qu’il tiendra plus à vous, de vous forger votre propre avis, que de lire mon test une bonne vingtaine de fois (Si vous le faite, j’en serais très touché au passage haha).

La Vidéo de l’édition Guillotine :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte