Magazine Séries

Arrow – Episode 3.07

Publié le 23 novembre 2014 par Speedu
vlcsnap-2014-11-20-19h41m24s5

Draw back your bow

Saison 3, Episode 7
Diffusion vo: The CW – 19 novembre 2014

Oliver doit faire face à une groupie amoureuse qui est prête à tout pour attirer son attention, tout comme Ray est prêt à tout pour attirer l’attention de Felicity…

Alors que la plupart des séries nous offre un épisode Thanksgiving cette semaine (enfin Friendsgiving dans The vampire diaries), Arrow prend le contre pied en proposant un épisode aux allures d’épisode de St Valentin. Vivement l’épisode de Noel pour Paques.

On replonge donc au coeur de l’émeute de la fin de saison 2 durant laquelle Arrow a sauvé une femme. Et du coup, elle est tombée amoureuse et est prête à lui livrer des méchants morts comme cadeau de dragouille. Carrie Cutter est en forme et a un coté instable vraiment intéressant. Cela aurait pu en faire un personnage totalement imprévisible mais malheureusement, l’épisode ne joue pas avec cela, coinçant Cupid dans un stéréotype. Il y avait mieux à faire pour la rendre imprévisible. Elle a le potentiel pour devenir une sorte de Harley Quinn ou de Magpie (Beware the Batman) pour Oliver.

En comics, le personnage a été créé en 2009, par Andrew Kreisberg, créateur de la série Arrow et The Flash. Elle était membre des forces spéciales et juste avant une mission, son mari l’a abandonné. Lors de la mission, elle a vu quelque chose la perturbant profondément. Elle se soumet alors à un programme expérimental pour la rendre sans peur. En effets secondaires, elle a développé une super force et une obsession pour tout ce qui touche à l’amour. Elle décide alors d’aller tuer son mari planqué à Star City. Sauf que Green Arrow le neutralise avant. Du coup, voyant cela, Cupid commence à développer une obsession amoureuse pour l’archer vert.

Bon, cette version aurait été plus fun. Là, on a juste une ex-flic, sans pouvoirs et sans manipulation mentale pour en faire une folle dingo. On pourrait lui dire merci pour ce moment mais non, comme je l’ai dis, cela manquait d’imprévisibilité.

vlcsnap-2014-11-20-19h34m04s209

Heureusement, Théa est là pour l’imprévisible. Qui aurait pu croire qu’elle allait se faire dragouiller ? Qui aurait pu croire que la foule s’enthousiasmerait lorsque la musique de merde est remplacée par de la musique tout aussie pourrie ? Et qui aurait pu s’imaginer que le beau parleur ne finirait pas empaler par une flèche de papa Théa ?

Sinon, les flashbacks à Hong Kong n’ont aucun intérêt en eux-même, ne faisant rien avancer du tout. Mais c’était quand même vachement bien parce que Tatsu est passée à l’action ! ENFIN !

Enfin, il reste Felicity qui passe quand même un peu pour une grosse prostituée puisqu’elle tombe sous le charme de Ray après une montre hors de prix (refilée à maman), une robe de Couture, un poste de vice-présidente de la boite, un dîner hors de prix. Et encore, tomber sous le charme … Disons qu’elle est prête à envisager la possiblité que éventuellement, s’il lui offre 12 Ferrari, 9 Porsche et 3 manoirs…

En vrac :
– C’est moi ou The CW a collé une close musculation obligatoire pour ces actrices cette année ? Parce que Bon là, à ce rythme, Felicity va finir la saison plus baraquée que Oliver. Au moins, pour Laurel, ça se justifie. Et ne parlons pas de Elena de Vampire Diaries, ce n’est pas le sujet ici.
– Exit Queen Consolidated, bonjour Palmer Technologies.
– Ouh, le projet A.T.O.M. !
– Tiens, Captain Boomrang à la fin de l’épisode. Et oui, au prochain épisode, dans deux semaines, crossover avec Flashouille.
– Et donc, quand on est en pleine déception amoureuse, que fait-on ? On va dîner au sein d’un couple heureux et stable. Logique.
– Et non, je ne parlerais pas de la romance Olicity. Elle n’existe pas, n’a jamais existé et n’existera jamais !
– Je ne parlerais pas non plus des troubles de la conscience de Roy parce que je m’en fous et qu’en plus, je crois qu’il a tué pleins de latinos à Corto Maltese. Mais je ne suis pas sûr, je ne m’en souviens plus.

vlcsnap-2014-11-20-19h59m50s54

Mon impression :

Arrow – Episode 3.07

Il y avait quand même mieux à faire avec une femme amoureuse déjantée. Et bon, c’est chiant l’amour dans les séries. O nsent que les scénaristes n’en veulent pas vraiment mais qu’il faut bien en mettre puisque des boulets américains regardent Arrow pour Olicity et non l’action. C’est un peu comme si on avait maté The West Wing pour les combats contre les zombies plutôt que les coulisses de la politique à la Maison-Blanche.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine