Magazine Cinéma

Les Recettes du Bonheur

Publié le 23 novembre 2014 par Cinevu @cinevu
Les Recettes du Bonheur Note: Les Recettes du BonheurLes Recettes du BonheurLes Recettes du BonheurLes Recettes du BonheurLes Recettes du Bonheur

Les Recettes du BonheurLes Recettes du bonheur

Réalisation Lasse Hallström 2014

Tout à fait délicieux

Après Lunchbox, difficile d’envisager un film avec autant de poésie et pourtant « Les Recettes du Bonheur » relève le défi et nous propose ce joli film culinaire, plein de couleurs et de  gentillesse.

Une belle histoire que celle du jeune Hassan, Chef-cuisinier surdoué. Il débarque en famille , fuyant son pays, dans un charmant village français. L’ouverture de leur nouveau restaurant va bouleverser Madame Mallory, propriétaire du restaurant chic et étoilé de l’autre côte de la route.

C’est un mini-guerre que vont se livrer Papa Kadam et Mme Malory, cuisine gastro française contre cuisine raffiné indienne.

Les situations sont cocasses et les comédiens s’amusent, Helen Mirren de nationalité Britannique se glisse avec élégance dans ce rôle de composition. En célèbre Chef française elle est parfaite, tout d’abord coincée et de plus en plus attachante.
Une interprétation inattendue de Charlotte Le Bon, habituellement agaçante, elle s’avère charmante et naturelle.

Une très belle performance de la famille indienne au complet, chaleureuse et enflammée, notamment Om Puri en père de famille  façon Galabru hindou et Manish Dayal qui joue Hassan avec justesse.

Lasse Hallström nous offre un cinéma délicat et tendre, voilà un réalisateur suédois qui sait nous surprendre à chaque fois.

Résumé Allo Ciné Les Recettes du bonheur : Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler « le goût absolu »… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinevu 1433 partages Voir son blog

Magazines