Magazine Bien-être

La conscience et les formes

Publié le 23 novembre 2014 par Joseleroy

Voici un texte d'Eckhart Tolle qui montre bien que les formes et le rien ne sont pas séparés, que les formes apparaissent dans le sans forme.

jlr

tolle-dalailama

"On pourrait dire les choses de Ia faç­on suivante : il y a quelque chose en vous qui a une affinité avec l'espace. C' est ce qui fait que vous pouvez en devenir conscient. En devenir conscient ? Ceci n'est pas totalement vrai non plus parce que comment pouvez-vous être conscient de l' espace s'il n'y a rien là dont vous pouvez être conscient ?

La réponse est en même temps simple et profonde. Quand vous êtes conscient de l'espace, vous n'êtes pas vraiment conscient de quoi que ce soit sauf de Ia conscience elle-même, de l'espace intérieur de la conscience. Par vous, c'est l'univers qui devient conscient de lui-même ! Quand les yeux ne trouvent rien à voir, ce rien est per­çu comme de l'espace. Quand l'oreille ne trouve rien a entendre, ce rien est per­çu comme de la quiétude. Quand les sens, qui sont destinés à percevoir les formes, ne trouvent que l'absence de forme, la conscience sans forme qui se trouve derrière toutes les perceptions et qui rend toute perception et toute expérience possible, n'est plus masquée par la forme. Quand vous contemplez la profondeur insondable de l'espace ou que vous écoutez le silence aux petites heures du jour juste avant le lever du soleil, quelque chose en vous entre en résonance avec cet espace et ce silence, comme si vous les reconnaissiez. Alors, vous ressentez cette grande profondeur de l'espace comme étant la vôtre et vous reconnaissez que cette précieuse quiétude sans forme est plus profondément vous que n'importe lequel des objets constituant le contenu de votre vie.

Les Upanishads, les anciens écrits de I'Inde, font allusion a la même chose en ces termes : « Ce que l'on ne peut voir avec les yeux mais par qui les yeux peuvent voir, c'est uniquement ce que l'esprit du Brahman adore et non pas ce que les gens adorent. Ce que l’on ne peut entendre avec les oreilles mais par qui les oreilles entendent, c'est uniquement ce que l' esprit du Brahman adore et non pas ce que les gens adorent... Ce que l'on ne peut imaginer avec la pensée mais par qui l'intellect peut penser, c'est uniquement ce que l'esprit du Brahman adore et non pas ce que les gens adorent» (Kena Upanishad).

Les écrits disent que Dieu est la conscience sans forme et l'essence de ce que vous êtes. Tout le reste est forme, c'est-à-dire « ce que les gens adorent ». La réalité a deux volets de l'univers, les choses et l'espace, les choses et le rien, est aussi votre réalité. Pour mener une vie saine, équilibrée et fructueuse, i! faut danser entre ces deux aspects de la réalité, danser entre la forme et l'espace. La plupart des gens sont tellement identifiés a la dimension de la forme - aux perceptions sensorielles, aux pensées et aux émotions - qu'i!s Iaissent de côté l' autre moitié essentielle de leur vie. Leur identification à la forme les garde prisonnier de leur ego.

Ce que vous voyez, entendez, sentez, touchez ou pensez n’ est que la moitié de la réalité, pour ainsi dire. C' est la forme. Dans ses enseignements, Jesus y fait référence avec le terme « monde ». En ce qui concerne l' autre moitié, il l' appelle « le royaume des cieux ou la vie éternelle ». Tout comme l' espace permet a toute chose d' exister et tout comme le silence permet au son d' être, vous n' existeriez pas sans la dimension sans forme qui est l' essence vitale de ce que vous êtes. Vous pourriez l' appeler « Dieu » si le terme n' avait pas été si galvaudé. Je préfère l' appeler « Être ». Être existe avant l'existence. L’existence est forme, contenu, « ce qui arrive ». L’existence est le premier plan de la vie, alors que l'être en est l'arrière-plan, pour ainsi dire."

Eckhart Tolle, Une nouvelle Terre, Ed. Ariane


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines